Et si son 122e but allait convaincre Dries Mertens de quitter Naples ?

Dries Mertens
Dries Mertens - © FILIPPO MONTEFORTE - AFP

Naples s'est qualifié, samedi soir, pour la finale de la Coupe d'Italie après son partage 1-1 face à l'Inter Milan. Titulaire, Dries Mertens a inscrit son 122e but pour Naples, devenant ainsi le meilleur buteur de l'histoire de la formation napolitaine. 122 réalisations, mieux donc que le serviteur Marek Hamsik (121) ou l'icone Diego Maradona (115). La performance est exceptionnelle pour le Diable rouge (104 sélections, 90 caps, 18 buts) arrivé en 2013 en Italie.

Le timing de cette réalisation historique est particulier car l'ancien élément offensif du PSV arrive en fin de contrat... dans quinze jours. Restera ? Partira ? Des sources bien informées annonçaient, dans un premier temps, des contacts avec l'Inter Milan et Chelsea par exemple, mais les éléments récents semblent indiquer une prolongation de l'aventure napolitaine pour Mertens.

Ce but symbolique marqué changera-t-il quelque chose à la tendance ? La question mérite d'être posée, l'hypothèse d'être creusée. On le sait, les sportifs de haut niveau fonctionnent beaucoup en suivant des objectifs. Un trophée, un nombre de buts, un nombre de saisons, un point précis : chacun a sa façon de construire sa carrière, les footballeurs n'échappent pas à cette règle.

Le record de 122 buts atteint, Mertens pourrait y voir une porte entre-ouverte (ndlr : rappelons tout de même que l'entente entre les joueurs et le président de Naples n'est pas au beau fixe), un accomplissement, un signe du destin, une éventuelle opportunité de faire ses valises afin de tenter une dernière belle aventure ailleurs, dans un championnat où il n'a jamais évolué par exemple. De l'autre côté de la balance, le droitier de 33 ans n'a jamais caché son amour pour la vie à l'italienne et sa passion pour le club napolitain ainsi que la région. Pour preuve, il n'avait jamais disputé plus de trois saisons dans une formation avant de s'installer, avec une réussite impressionnante, dans le Calcio.

L'heure du choix est arrivée, à Mertens de poser tous les éléments sur la table afin de prendre une voie qu'il ne regrettera pas dans le futur. C'est tout le mal qu'on peut souhaiter à l'international belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK