Dries Mertens égale puis dépasse Diego Maradona au classement des buteurs de Naples

Dries Mertens égale Diego Maradona au classement des buteurs de Naples
Dries Mertens égale Diego Maradona au classement des buteurs de Naples - © KRUGFOTO - AFP

Dries Mertens a inscrit les 115e et 116e buts de sa carrière napolitaine face au Red Bull Salzbourg. Avec ces nouvelles réalisations, il a égalé puis battu le record de Diego Armando Maradona, véritable icône au pied du Vésuve. Seul le Slovaque Marek Hamsik (121 buts) a fait mieux dans l'histoire des Partenopei.

Pour donner un peu plus de relief à sa performance, Mertens a porté le Napoli vers la victoire contre les Autrichiens. Avec un doublé et un assist, il a un pied dans tous les buts de son équipe (2-3). Même le fougueux et talentueux Erling Braut Haaland n'a pas réussi à gâcher la fête.

Dries Mertens est en train de marquer l’histoire de Naples. Et quoi de mieux pour cela que de dépasser le héros historique du club, Diego Maradona, deuxième meilleur marqueur du Napoli ? Peut-être de dépasser également Marek Hamsik, tout en haut du classement avec ses 121 buts… Dries vient d'éffacer le record de l’Argentin (115) et se rapproche dangereusement de celui du Slovaque. Le Belge, déjà adoré à Naples, frappe à nouveau un grand coup en plein cœur des Napolitains.

Mertens aurait pu quitter le club cet été alors qu’il ne lui restait plus qu’une année de contrat, il avait notamment été cité en Chine. Mais il a préféré rester, avec l’ambition avouée de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club. Ce qui devrait arriver sous peu. On ignore s’il s’agira d’une sorte d’épilogue de sa belle histoire italienne, où si les dirigeants tenteront de le conserver dans leur effectif un peu plus longtemps.

Le Belge est arrivé en 2013 à Naples en provenance du PSV Eindhoven pour lequel il avait inscrit 45 buts et délivré 43 assists en 88 rencontres. Un ratio qui laissait rêveur les fans du Napoli à son arrivée, alors qu’il débarquait avec un statut de réserviste. Et on peut dire qu’il n’a pas déçu les fans dès sa première saison avec treize buts et douze passes décisives en 47 matches. Rapidement, la ferveur s’est emparée du public, dont il est devenu le véritable chouchou, dans une ville de football, une ville de ferveur, une ville de passion, qui ne fait rien à moitié. Lors de sa deuxième saison, il a inscrit dix buts et délivré douze passes décisives en 52 rencontres. La saison suivante, moins de matches pour un Mertens un peu moins décisif avec onze réalisations pour sept assists. En 2016-2017, il réalise une saison incroyable avec 34 buts et douze passes décisives. Il confirme l’année suivante avec 22 buts et douze offrandes. La saison dernière n’était pas moins bonne avec 19 buts et le même nombre d’assists. 

S’il rappelle l’éternel Maradona aux Napolitains, il les a aussi conquis par sa simplicité et son humilité en dehors des terrains… Il a ses habitudes dans la ville, sans trop de fioritures. En rappelle sa célébration récente en clin d’œil à son ami taximan bedonnant. Il fait partie des "leurs", il est d’ailleurs surnommé Ciro, un prénom typiquement de la région.

En égalant Diego Maradona au classement des buteurs, Dries ne prend en rien la place de l’Argentin dans l’esprit et dans le cœur des Napolitains. Mais il s’y est fait sa propre place bien au chaud, et tout bientôt, il devrait occuper la première position dans les livres de records des Partenopei.  

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK