Donnarumma, ou plutôt "Dollarumma", accueilli par des faux billets à l'Euro U21

Les fans en colère du Milan AC ont bombardé de (faux) billets le jeune gardien de l'AC Milan, Gianluigi Donnarumma, 18 ans, dimanche soir à Cracovie, en Pologne, lors la rencontre Italie - Danemark (2-0) comptant pour le Groupe C de l'Euro U21. Ils l'ont également rebaptisé "Dollarumma".

Installés derrière le goal de Gianluigi Donnarumma, les supporters rossoneri, excédés par son refus d'avaliser une belle offre de prolongation, en raison d'émoluments (de 4 millions par an, ndlr) jugés insuffisants pour lui et pour son agent Mino Raiola, lui ont fait comprendre qu'il avait changé de statut à leurs yeux. L'enfant chéri et adulé du Milan AC est désormais un pestiféré, menacé par la direction du club de passer toute la prochaine saison sur le banc.

Après son refus de prolonger son contrat venant à échéance en juin 2018, les supporters milanais ont manifesté leur mécontentement en déployant une banderole sur laquelle était écrit "Dollarumma", et en jetant de faux billets verts autour de sa cage.

La rencontre de dimanche soir a même dû être interrompue par l'arbitre slovaque Ivan Kruzliak pour permettre à "Dollarumma" d'évoluer dans une cage nettoyée de tous les faux billets lancés par les tifosi dans le courant de la première mi-temps.

La gourmandise du gardien italien aurait même découragé le Paris Saint-Germain, qui reculerait en effet devant ses prétentions financières de 6 millions par an. Le Real Madrid et la Juventus de Turin, finalistes de la dernière édition de la Champions League, seraient également intéressés.

"Personne ne m'a contacté, aucune négociation n'a débuté", a toutefois assuré Mino Raiola à la Rai2 dimanche.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir