Deux points de pénalité supplémentaires infligés à Parme

Parme, déjà sanctionné d'un point pour des retards de salaires et d'impôts, se retrouve avec 9 points, à 15 longueurs du maintien.

Ses anciens président Tommaso Ghirardi et directeur sportif Pietro Leonardi ont été suspendus quatre mois.

Ghirardi a vendu en décembre le club, le laissant avec une centaine de millions d'euros nets de dettes. Leonardi a démissionné la semaine précédente "pour raison de santé".

Le tribunal de Parme devrait annoncer le 19 mars la faillite du club, vainqueur de trois coupes d'Europe dans les années 1990. Dix ans plus tôt, les "Crociati" ("Croisés") avaient déjà vécu le crack de la Parmalat, alors propriétaire du club.

A court d'argent, Parme n'a pas versé de salaires depuis sept mois et a repoussé deux de ses matchs de Serie A avant de reprendre la compétition le week-end précédant contre l'Atalanta Bergame (0-0).

Il doit recevoir Sassuolo dimanche lors de la 27e journée.

La faillite pourrait renvoyer le Parma FC en Serie D (4e divIsion), au niveau amateur.

 


Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK