L'AEK Athènes se joint au boycott de la prochaine saison grecque

L'AEK Athènes se joint au boycott de la prochaine saison grecque
L'AEK Athènes se joint au boycott de la prochaine saison grecque - © ANGELOS TZORTZINIS - AFP

L'AEK Athènes a rejoint vendredi les rangs de plus en plus fournis des clubs appelant à boycotter la prochaine saison du Championnat de Grèce si la Fédération n'accède pas à leurs demandes de changement à grande échelle.

"L'AEK soutient le mouvement des douze clubs et considère leurs propositions comme l'unique voie vers un jour nouveau qui doit enfin se lever sur le football grec. Qui peut dire non à l'évidence?", explique le club dans un communiqué dénonçant un "état de corruption et de totale absence de fiabilité".

"Tous les supporters grecs attendent cela. Ça n'est pas quelque chose qui peut être négocié mais mérite au contraire une attention immédiate", poursuit l'AEK, appelant à des "changements institutionnels à tous les niveaux".

La semaine dernière, douze des seize équipes de première division, à l'exception des quatre plus importantes (AEK Athènes, Olympiakos, Panathinaïkos et PAOK Salonique), avaient décidé de boycotter le début de la saison 2016-2017 si leurs propositions n'étaient pas acceptées, notamment concernant l'embauche d'arbitres professionnels.

Le PAOK Salonique a depuis lui aussi rejoint le mouvement, appelant à "un dialogue productif et à l'échange d'idées avec pour objectif de nettoyer le football grec".

La Fédération grecque affirme pour sa part que ces propositions ne sauraient être acceptées par la Fifa et l'UEFA et les a donc rejetées lors d'une première rencontre avec les représentants des clubs.

L'Olympiakos, champion en titre, et le Panathinaïkos ne se sont pas prononcés sur la question du boycott.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK