Hasi et l'Olympiakos, c'est déjà fini

Hasi et l'Olympiakos, c'est déjà fini?
Hasi et l'Olympiakos, c'est déjà fini? - © ARIS MESSINIS - AFP

L'aventure grecque de Besnik Hasi à l'Olympiakos est déjà terminée. Le média grec SporFm annonce que l’entraîneur kosovar, arrivé en juin dernier, a été limogé ce dimanche soir, après la nouvelle défaite du club ce week-end (3-2 contre l'Aek athènes). Le "règne" de Hasi n'aura duré que 109 jours.

Ce limogeage a été - indirectement - confirmé par le club puisque ce dernier a annoncé l'engagement de Takis Lemonis ... quatre mois après l'avoir remplacé. Lemonis, 57 ans, avait décroché au mois de mai dernier son cinquième titre de champion à la tête de l'équipe du Pirée, le port d'Athènes, après ceux obtenus en 2001, 2002, 2007 et 2008. Il a donc été préféré à Gustavo Poyet qui était pressenti pour reprendre l'équipe.

Hasi, 45 ans, fait les frais du début de saison médiocre de son club, relégué après la défaite contre l'AEK Athènes dimanche en championnat (3-2 après avoir mené 2-0) à la 4e place du classement après 5 journées, à cinq longueurs du leader, l'AEK.

En Ligue des champions, l'Olympiakos a également mal débuté, par une défaite à domicile contre le Sporting Lisbonne (2-3) et aura un déplacement périlleux mercredi dans ce groupe D en allant affronter la Juventus, finaliste sortant, à Turin.

Maintenant, se pose la question de l'avenir de la colonie belge du club grec. Guillaume Gillet, Vadis Odjidja Ofoe, Silvio Proto ou encore Bjorn Engels ont tous été attirés à Athènes par l'ancien entraîneur d'Anderlecht.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK