Tony Chapron désigné "meilleur arbitre" par ses pairs, l'UNFP refuse de décerner le prix

L'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) a refusé de décerner le trophée d'arbitre de l'année à Tony Chapron en France. Il a été désigné par ses collègues arbitres pour ce prix, mais l'organisation du gala du football français ne veut pas coopérer. L'UNFP a même décidé de ne pas attribuer ce prix cette année.

Chapron, âgé de 46 ans, a fait l'objet de l'actualité en début d'année à cause d'une action surprenante. L'arbitre a été bousculé par erreur par le défenseur de Nantes Diego Carlos avant de réagir et de lui donner un coup de pied en étant couché par terre. Par la suite, Chapron a brandi un deuxième carton jaune à un Carlos abasourdi par la sanction. L'arbitre français fut suspendu pour six mois. Cela signifia par la même occasion la fin de sa carrière car il devait ranger son sifflet de toute façon en fin de saison.

En guise de soutien, ses collègues réunis au sein du SAFE (syndicat des arbitres du football d'élite) ont décidé de choisir Chapron comme arbitre de l'année lors du traditionnel gala de fin de saison. L'UNFP y voit une provocation et n'attribuera donc pas le prix en Ligue 1 cette année.

"Tout le monde, que ce soit à la FFF (Fédération), à la LFP (Ligue) ou à la DTN (Direction technique), trouve ridicule de remettre un tel Trophée à Chapron", a commenté Philippe Piat, coprésident de l'UNFP. "Nous avons proposé au SAFE, qui reconnaît que ce vote est politique et pas sportif, de remettre un prix à Chapron pour saluer sa carrière et d'attribuer le Trophée de meilleur arbitre de Ligue 1 à Clément Turpin. Mais ce dernier ne l'a pas voulu. Et le SAFE n'a pas souhaité renoncer de lui-même à ce choix de Chapron, qui est une provocation. Résultat, nous avons décidé de ne pas attribuer le Trophée du meilleur arbitre de Ligue 1 le 13 mai. Nous décernerons celui de meilleur arbitre de Ligue 2 (à Alexandre Castro). Nos trophées sont faits pour récompenser les meilleurs. Ils ne sont pas faits pour servir de tribune politique, ni pour régler des compte!"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK