Thomas Tuchel explique la déconvenue du PSG par la pauvreté de l'effectif

SPORT-FOOTBALL-LIGUE1 LILLE - PSG
SPORT-FOOTBALL-LIGUE1 LILLE - PSG - © PASCAL BONNIERE - BELGAIMAGE

Le LOSC, la surprise de la saison, a étrillé le PSG 5-1 ce dimanche soir. Une soirée cauchemardesque pour Paris et Thomas Meunier, auteur d’un malheureux but contre-son-camp avant de sortir pour blessure à la 24ème minute. Thomas Tuchel, le tacticien allemand du club de la capitale, s’est montré cynique et réaliste en conférence de presse. L’entraineur a accablé les limites de son noyau, décimé par les blessures et les supensions.

"Moussa Diaby a fait deux entraînements, Thilo Kehrer est malade. Normalement, ils ne doivent pas être avec nous, mais ils sont là", peste Tuchel, frustré. "Cette défaite montre autre chose, elle montre la personnalité qu'on a eue sur toute la saison. Bernat a joué à gauche en défense, puis au milieu, ce n'est pas normal. Marquinhos est malade, Thiago Silva est blessé. Cette défaite montre que nous avons de la personnalité depuis longtemps parce qu'on a gagné, gagné, gagné", s'est exprimé l'entraineur devant les journalistes. 

"On joue sans Neymar, sans Cavani, sans Di Maria, il me manque tous les joueurs et après le capitaine se blesse ! On s'entraîne à 12 ou 13 ou 14... Je dois protéger mes joueurs, ils ont bien joué et à 10 c'était compliqué. C'était un match de très haut niveau, c'était possible de gagner mais à 11", estime Tuchel. Questionné sur l’effectif actuel, l’entraineur parisien a été très clair et pointe le problème du doigt : "on manque de joueurs, il nous manque des Rabiot, Lassana Diarra... mais tout le monde accepte parce qu'on gagne. Je vais le dire à mon président, mais quand même, c'est évident. Personne ne parle de ça parce qu'on gagne", dit le tacticien, exaspéré de la situation. 

Les Parisiens, forts de 17 points d’avance sur les Lillois, voient donc leur sacre être reporté au prochain match. Le PSG se déplacera à Nantes ce mercredi, dans une journée de rattrapage de Ligue 1. En cas de victoire ou de match nul, les hommes de Tuchel seraient assurés d'être champions de France pour la deuxième saison consécutive, soit la 6ème fois en 7 ans.

Préfaçant le match face à Nantes, Tuchel n’a pas su cacher son inquiétude. "Honnêtement, je vous le dis : je ne sais pas qui peut venir jouer à Nantes. Thiago Silva et Meunier sont blessés, Marco Verratti et Bernat sont suspendus... Je ne sais pas ! On est le PSG, on doit gagner mais ça montre quand même tout ce que l'équipe a fait depuis le début de la saison", conclut-il sur une note positive.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK