Paris se balade sans Neymar, Meunier joue 9 minutes

Thomas Meunier
Thomas Meunier - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

Le Paris SG, privé de sa star Neymar indisponible sur blessure, l'a emporté contre Rennes (4-1), dimanche en clôture de la 22e journée, continuant son parcours sans faute en championnat. Thomas Meunier a remplacé Dani Alves à la 81e minutes.

Paris apprend à gagner sans Neymar

Sous les yeux de Tite, sélectionneur du Brésil qui a fait le déplacement à Paris pour rendre visite à Neymar, le PSG a montré qu'il savait gagner sans son N.10, dont la participation au huitième de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United, le 12 février, paraît très incertaine selon plusieurs médias.

Malgré tout, il n'a fallu à peine que 7 minutes de jeu pour ouvrir le score : Kimpembe, de la ligne médiane, a réussi à casser deux lignes grâce à une "passe laser" pour lancer Angel Di Maria. Tout seul sur son côté gauche, l'Argentin a eu tout le temps pour adresser un centre parfait à Edinson Cavani, auteur de l'ouverture du score.

Mais après une succession de mauvaises interventions -- Bernat qui se laisse facilement déborder par Traoré, Kimpembe qui laisse le centre filer entre ses jambes, et Thiago Silva, tout proche de marquer contre son camp -- M'Baye Niang a réussi à tromper Buffon d'une Madjer heureuse (28e).

Après l'immanquable de Draxler (57e), Di Maria, décidément dans un très bon soir, a profité d'un mauvais alignement de la défense pour redonner l'avantage au PSG (60e). Kylian Mbappé a ensuite alourdi la marque (66e), avant que Cavani ne signe le doublé en fin de match (71e).

En attendant d'avoir un diagnostic officiel pour son N.10, le médecin de la sélection brésilienne, Rodrigo Lasmar, se rendra lundi à Paris pour examiner la star du PSG. Mais selon Le Parisien, les radios du pied droit de la star brésilienne révèlent "un trait de fracture sur le cinquième métatarsien", l'endroit exact où le N.10 avait dû se faire opérer. Paris semble devoir continuer d'apprendre à jouer sans son "joueur-clé"...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK