Neymar sort sur blessure avec le Brésil à 8 jours du choc PSG-Liverpool

Neymar sort sur blessure avec le Brésil à 8 jours du choc PSG-Liverpool
Neymar sort sur blessure avec le Brésil à 8 jours du choc PSG-Liverpool - © GLYN KIRK - AFP

La superstar du Brésil Neymar est sortie sur blessure, après seulement huit minutes de jeu mardi lors du match amical entre la Seleçao et le Cameroun, à Milton Keynes, à 8 jours du choc PSG-Liverpool en Ligue des champions.

Le meneur de jeu s'est tenu l'adducteur droit après une accélération suivie d'une frappe, avant de quitter le terrain en marchant et d'être remplacé par Richarlison. Il a directement rejoint les vestiaires. Il avait auparavant, dès les premières minutes du match, déjà été en discussion avec les soigneurs de sa sélection mais avait repris le jeu.

Le meneur parisien, déjà titularisé (et buteur) quatre jours plus tôt par Tite en amical contre l'Uruguay (1-0), a un programme chargé en club qui l'attend: après un match samedi en Ligue 1 contre Toulouse, le PSG joue sa survie en Ligue des champions contre Liverpool mercredi 28. Avec un point de moins que Naples et Liverpool, le PSG, troisième de son groupe, n'a plus le droit à l'erreur lors de ses deux derniers matches, contre les Reds et à Belgrade contre l'Etoile rouge.

L'an dernier, le Brésilien s'était blessé gravement au pied droit le 25 février lors d'un match de championnat de France contre Marseille (3-0), et avait notamment manqué le 8e de finale retour de Ligue des champions perdu contre le Real Madrid (1-2) le 6 mars, synonyme de l'élimination des Parisiens de la C1.

Son nouvel entraîneur à Paris, Thomas Tuchel, avait déjà reproché aux sélectionneurs nationaux de ne pas laisser de repos à ses joueurs qui enchaînent souvent plusieurs matches par semaine, même lorsqu'il s'agit d'amicaux. Une pratique "ridicule et dommage", selon l'Allemand après le dernier rassemblement d'automne.

Neymar, âgé de 26 ans, a joué toutes les rencontres en club comme en sélection depuis le 24 octobre, soit six matches, sans jamais être remplacé

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK