Le PSG, sans Meunier, ne tremble pas face à l'OM et affirme son leadership

Le Paris Saint-Germain n’a pas eu besoin de forcer son talent ce dimanche soir pour dominer largement l’Olympique de Marseille (3-0) dans le choc de la 27ème journée de Ligue 1. Venus avec de belles et légitimes ambitions, les Phocéens repartent de ce ‘Classique’ avec un amer sentiment d’impuissance.

Dès la 10ème minute, Mbappé lance les hostilités en s’infiltrant dans la surface et en prenant Pelé à contre-pied. Les Marseillais ne déméritent pas mais l’écart entre les deux formations est beaucoup trop grand.

A la demi-heure, sur une nouvelle accélération parisienne, Rabiot centre pour Neymar qui dévie. Rolando, l’ancien anderlechtois, se jette devant Cavani mais trompe son propre portier (27’). L’affaire est déjà pliée.

En seconde période, Neymar se joue de deux Marseillais sur le côté gauche et trouve Cavani dans la surface. Dos au but, l’attaquant urugayen contrôle du gauche et enchaîne du droit. Pelé est battu (55’). Imparable !

La fin de match se tend, les fautes s’accumulent. L’OM obtient quelques opportunités mais ne parvient pas à réduire l’écart.

Dominateurs, Paris poursuit son solo en tête du classement (1er avec 71 points). Marseille conserve sa troisième place avec 55 unités.

Les deux formations se retrouveront mercredi soir, toujours au Parc des Princes, à l’occasion des quarts de finale de la Coupe de France.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK