Benoît Costil, gardien le plus imperméable des cinq grands championnats, Simon Mignolet ne se défend pas si mal

Benoît Costil, gardien le plus imperméable des cinq grands championnats, Mignolet ne se défend pas si mal
Benoît Costil, gardien le plus imperméable des cinq grands championnats, Mignolet ne se défend pas si mal - © Tous droits réservés

Malgré la défaite de Bordeaux hier contre l’OM, Benoît Costil en a profité pour améliorer une statistique dans laquelle le gardien excelle. En repoussant le penalty frappé par Florian Thauvin, le Bordelais est tout simplement le gardien le plus imperméable des cinq grands championnats depuis 2011, d’après Opta.

Plus de 30% de penalties repoussés

Arrivé en Ligue 1 en 2011 après avoir évolué à l’échelon inférieur avec Caen, Vannes et Sedan, le gardien, aujourd’hui âgé de 33 ans, a depuis arrêté 16 des 53 penalties auxquels il a fait face, selon Opta. Une statistique dans laquelle le Français est leader dans les grands championnats. Car depuis 2011, aucun autre gardien des cinq grands championnats européens n’a repoussé autant de tentatives dans cet exercice. Benoît Costil affiche un taux de 30,18% penalties repoussés.

Simon Mignolet n’est pas si loin

Si le Français domine cet exercice dans les grands championnats, Simon Mignolet n’est pas si loin du Français. Hier, le gardien du Club de Bruges en a profité pour arrêter un des deux penalties qui a été sifflé contre son équipe. Si l’ancien joueur de Liverpool n’a rien pu faire contre le tir de Gavory, il s’est par contre interposé face à celui tiré par Maxime Lestienne. Avec 10 penalties arrêtés sur 37, Mignolet affiche un taux de 27% d’arrêt dans cet exercice.

Ce samedi soir, Bruges est allé chercher un point au StandardAu classement général, Bruges possède 19 unités (1er à égalité avec Charleroi, qui se déplace à Genk dimanche) tandis que le Standard compte 18 points (4e à égalité avec le Beerschot).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK