Zidane : "Je suis revenu parce que le président m'a appelé et que j'aime ce club"

Zidane : "Je suis revenu parce que le président m'a appelé et que j'aime ce club"
2 images
Zidane : "Je suis revenu parce que le président m'a appelé et que j'aime ce club" - © PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

Zinédine Zidane est de retour au Real Madrid. Moins de dix mois après son départ en pleine gloire, l'entraîneur français est attendu comme un sauveur. Zizou a laissé parler son cœur et son amour pour le Real.

"Je suis très content de revenir à la maison. Je suis impatient de commencer à travailler. Je suis revenu parce que Florentino Perez m’a appelé et que j’aime ce club. Qu'est-ce qui m'est passé par la tête quand il m'a contacté ? Je veux revenir ! Et je suis là. Je veux remettre ce club là où il doit être. Je reviens avec beaucoup d'envie".

Avec 9 trophées, dont trois Ligues des champions consécutives, en 2 ans et demi, Zidane n'a laissé que des bons souvenirs à Madrid. Il lui sera sans doute difficile de faire aussi bien. "
C'est un plus gros défi, bien, sûr, c'est une deuxième fois", a dit Zidane. "On vient de me demander: "est-ce que tu ne prends pas un risque?" Mais si on regardait ça, je ne serais pas revenu .Je n’ai jamais pensé à ça, sinon je ne serais pas là. J’ai écouté mon cœur. Cela fait 9 mois que je suis au repos, j’ai envie de reprendre. J’ai eu des propositions mais je ne voulais pas reprendre ailleurs".

"Des choses vont devoir changer"


L'ancien meneur de jeu des Bleus est revenu sur les raisons de son départ le 31 mai dernier. "J'ai quitté ce club parce que j'en avais besoin et les joueurs aussi. Ce n'était pas un plaisir pour moi de partir mais un changement était la meilleure chose pour le club. Quand je suis parti, c’était le moment de partir. C'était ma décision et je pensais que c’était la bonne."

En son absence, le Real a vécu année difficile. "Quand vous avez beaucoup gagné, vous pouvez avoir des "trous". Il est impossible de toujours gagner. Parfois il faut expérimenter le fait de perdre à nouveau. C’est ce qui est arrivé. Il faut travailler dur parce que c'est le seul moyen d’être performant à nouveau."

Questionné sur un retour de Cristiano Ronaldo, ZZ a botté en touche. "C'est une légende vivante mais ce n'est pas le moment de parler de cela. Il reste 11 matches. Il faut s'en servir comme un tremplin pour l’avenir. Ensuite des choses vont devoir changer. Je vais m’asseoir avec le président pour voir ce que l’on peut faire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK