Sans Courtois, le Real enchante, l'Atlético déchante avant la Supercoupe d'Europe

Madrid - Milan, un partout ! Le Real a dompté l'AC Milan 3-1 ce samedi en amical pour les débuts du nouvel entraîneur Julen Lopetegui à Santiago Bernabeu... pendant que l'Atlético butait sur l'Inter (0-1), un avertissement avant le derby madrilène de mercredi en Supercoupe d'Europe.

Des deux matches de gala organisés ce samedi soir dans la capitale espagnole, le "Trophée Bernabeu" a peut-être été le plus séduisant, avec une belle prestation du Real à domicile dans le sillage du duo Benzema-Bale.

Orphelins de Cristiano Ronaldo, transféré en grande pompe vers la Juventus Turin, le Français et le Gallois ont assumé ce lourd héritage : Karim Benzema a ouvert le score de la tête (2') après une action initiée par Gareth Bale, puis le gaucher gallois a inscrit le deuxième but merengue d'un tir du droit sur un corner mal repoussé (45').

Entretemps, l'ancien Madrilène Gonzalo Higuain, recrue-phare de l'AC Milan cet été, s'est rappelé au souvenir de son ancien public en égalisant d'un joli tir enroulé au ras du poteau opposé (4'). Et dans une fin de match hachée par les remplacements, le jeune attaquant espagnol Borja Mayoral a marqué des points en alourdissant le score dans le temps additionnel (91').

Tout n'a pas été parfait puisque, dans la cage madrilène, le Costaricien Keylor Navas a dû multiplier les parades... Montrant au passage qu'il comptait se battre pour son poste de N.1 après le recrutement cette semaine du portier belge Thibaut Courtois.

Ce match a toutefois permis de roder un onze de probables titulaires côté merengue, avec le retour sous les vivats du meneur de jeu croate Luka Modric, brillant au Mondial et proche selon la presse de prolonger au Real. Ou encore la titularisation en charnière centrale de Raphaël Varane, aligné une heure et auréolé du récent sacre planétaire de l'équipe de France.

Bref, l'équipe de Lopetegui a montré des qualités proches de celle de Zinédine Zidane, triple championne d'Europe entre 2016 et 2018. Elle abordera en favorite la Supercoupe d'Europe, mercredi contre l'Atlético.

A 10 kilomètres plus à l'est, au stade Metropolitano, les Colchoneros ont également récupéré leurs Champions du Monde, avec Thomas Lemar titulaire une heure, Antoine Griezmann et Lucas Hernandez lancés pour les trente dernières minutes.

Mais c'est l'Inter qui a rapidement pris l'avantage sur une splendide reprise de volée en extension signée de l'Argentin Lautaro Martinez (32').

L'Atlético a tenté de réagir mais l'égalisation d'Angel Correa, entachée d'un hors-jeu (43'), a été logiquement annulée après recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR).

L'équipe de Diego Simeone devra montrer un autre visage mercredi à Tallinn, en Estonie, pour triompher dans un derby madrilène entre l'Atlético, vainqueur de l'Europa League, et le Real, triple tenant de la Champions League.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK