Ousmane Dembélé, itinéraire d'une carrière en suspens

4 février 2020, Barcelone. 

Banale séance d’entraînement hebdomadaire comme le FC Barcelone en fait des dizaines chaque mois. Parmi les joueurs présents, Ousmane Dembélé, à peine revenu de blessure. Tout sourire, le Français savoure ce retour à la compétition. Seulement voilà, quelques minutes plus tard, son genou, encore fébrile, lâche sur une action pourtant anodine. Ouss’ grimace. Au final, le verdict est lourd. Nouveau claquage tendineux et six mois d’absence. Six mois de plus.

Et si cette blessure n’est probablement qu’une nouvelle illustration d’une malchance devenue chronique, elle symbolise également le parcours tortueux du Français depuis qu’il a posé ses valises en Catalogne en 2017. C’est bien simple, la relation entre Dembélé et le Barça n’est qu’un enchevêtrement d’occasions ratées, de mauvais timings, de communications bancales et de... blessures.

Parce que l’ailier, si solide en tout début de carrière (il avait disputé 32 matches sur 34 avec Dortmund en 16/17), a endossé une inquiétante cape d’homme de verre depuis son arrivée en Catalogne. En trois ans à peine, Dembélé a été sur le flanc à neuf reprises, manquant 86 rencontres. Au total, il aura même raté plus de matches qu’il n’en a joué puisqu’il n’a vêtu la vareuse catalane qu’à...74 reprises. Maigre bilan, surtout pour un joueur qui avait, rappelons-le, coûté plus de 100 millions d’euros.

Et même si ses stats sont loin d’être alarmantes (19 buts et 17 assists), et qu’il a démontré - par bribes - qu’il savait se montrer complémentaire avec les autres avants catalans -, Dembélé agace. Dembélé irrite. Si ses blessures inquiètent, elles ne sont que la partie immergée de l’iceberg à problèmes du Français. Réprimandé pour ses nombreux retards à l’entraînement, blâmé pour ses absences aux tests médicaux obligatoires du club, pointé du doigt pour sa nonchalance, il n’en est pas à son coup d’essai comportemental. Et selon la presse espagnole, cela commencerait sérieusement à lasser la direction du Barça qui semble avoir écoulé son quota de patience avec le jeune Français.

Alors, quid de l’avenir de Dembélé chez les Blaugrana ? Si son contrat court officiellement jusqu’en 2022, il pourrait être poussé vers la sortie après cet énième coup d’arrêt. Parmi les prétendants qui espèrent le relancer, la Juventus tiendrait la corde. La Vieille Dame cherche à suppléer le vieillissant Juan Cuadrado (32 ans) et verrait d’un bon oeil l’arrivée du déroutant Dembélé. Seul problème, les Transalpins préconisent un prêt avec option d’achat alors que le Barça espère finaliser un transfert. Affaire à suivre donc. 

Dembélé parviendra-t-il à retrouver un semblant de continuité alors que sa carrière s’enlise à...à peine 23 ans? La question mérite au moins d’être posée.
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK