Liga : Le Real Madrid s’impose dans la douleur à Valladolid et remercie Courtois

Ce fut dur pour le Real Madrid qui s’est imposé 0-1 à Valladolid au terme d’un non-match ce samedi soir lors de la 24e journée de Liga. Il a fallu un coup-franc de Toni Kroos sur la tête du Brésilien Casemiro pour débloquer la situation en deuxième période. Le Real Valladolid aurait certainement mérité mieux, mais Thibaut Courtois a sorti plusieurs arrêts déterminants. Avec la défaite de l’Atlético à Levante (2-0) plus tôt dans la journée, les Merengue réalisent une très bonne opération puisqu’ils reviennent à 3 points de la première place.

Le résumé de la rencontre :

C’est un Real Madrid déforcé qui se déplace chez le 18e du championnat. Après Eden Hazard, Sergio Ramos et Dani Carvajal, au tour de Karim Benzema d’être indisponible pour cette rencontre. L’attaquant français, auteur de 12 buts en Liga cette saison, est remplacé par Mariano. Dans les buts, Thibaut Courtois est bel et bien titulaire.

Le portier belge est d’ailleurs mis à contribution dès le début de la partie et réalise deux arrêts importants. Orellana puis Janko tentent leur chance mais Courtois repousse les tentatives adverses sans trembler (0-0, 7'). Si les hommes de Zinédine Zidane ont le contrôle du ballon, ils peinent à accélérer le jeu et à se procurer des occasions. A deux reprises (23' et 30'), Mariano pense ouvrir le score mais il est signalé en position de hors-jeu. A la pause, les deux équipes se quittent dos à dos (0-0). Les Merengue devront montrer beaucoup plus en seconde période s’ils veulent s’imposer et se rapprocher de l’Atlético Madrid au classement.

Au retour des vestiaires, c’est à nouveau Valladolid qui se met en évidence. Ferland Mendy, en difficulté, dégage le ballon dans son propre rectangle et Orellana, à la réception, tire en un temps sur Thibaut Courtois. Après 55 minutes de jeu, le Real n’est toujours pas rentré dans son match. Et pourtant, sur un coup franc tiré par Toni Kroos, Casemiro gagne son duel et trompe Jordi Masip (0-1, 65'). Avantage pour les Madrilènes contre le cours du jeu.

Après ce but, très peu, trop peu d’occasions à se mettre sous la dent. Le Real contrôle tandis que Valladolid n’arrive pas à inquiéter la défense adverse. Score finale : 0-1. Zidane peut remercier son gardien Thibaut Courtois et son milieu défensif Casemiro pour avoir sauvé les meubles.
 

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK