Le rôle de Piqué dans l'annonce de Griezmann a créé "surprise et malaise" au Barça

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann - © LUIS ACOSTA - AFP

Le vice-président du FC Barcelone a publiquement reproché ce mardi au défenseur blaugrana Gerard Piqué d'avoir généré "surprise" et "malaise" au sein du club pour son rôle dans l'annonce d'Antoine Griezmann.

Convoité par le FC Barcelone, l'attaquant international français Antoine Griezmann avait annoncé jeudi qu'il restait à l'Atlético Madrid dans un documentaire digne de la télé-réalité produit par une société appartenant à Piqué et diffusé en exclusivité par une chaîne payante espagnole.

"Le président (du Barça Josep Maria Bartomeu, ndlr) a parlé avec Gerard Piqué et lui a dit que son intervention avait créé la surprise et généré le malaise au sein du club et parmi de nombreux supporters", a dit Jordi Mestre lors de la présentation d'Eric Abidal comme directeur sportif du club.

"Nous en parlerons en interne avec Gérard Piqué et Samuel Umtiti quand ils reviendront après le Mondial", a-t-il ajouté.

Alors que Piqué avait fait la promotion sur Twitter de la diffusion de ce documentaire avec une emoticône représentant des pop-corn, Umtiti avait répondu en disant "il me manque les pop-corn".

De son côté, Eric Abidal s'est contenté d'indiquer à propos du choix de Grizi : "C'est sa décision et je ne veux pas entrer dans un débat, il avait deux options : dire oui ou dire non" au FC Barcelone.

"Nous ne sommes pas là pour parler de la décision d'un joueur, nous sommes là pour monter une équipe compétitive pour la saison à venir", a tranché Abidal, désormais chargé du recrutement de l'un des clubs phare de la planète football.

Le fait que Piqué n'ait pas mis au courant ses dirigeants de la décision de Grizi avait fait grincer des dents à Barcelone. Mais le joueur a voulu dédramatiser vendredi en disant en avoir "parlé avec le président (Bartomeu), tout va bien. Il était un peu agacé parce qu'il pensait qu'il (Griezmann) allait venir."

Refusant d'endosser la responsabilité de la polémique, le défenseur barcelonais et homme d'affaires avait assuré n'avoir découvert que jeudi matin la décision du Français, "indécis jusqu'au dernier moment."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK