Le Real Madrid ou l'Euro : Que doit privilégier Eden Hazard ?

Dimanche soir, dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga ont accueilli Pierre Diverse, chirurgien orthopédique et ancien médecin du Standard de Liège de 2007 à 2012, pour évoquer la nouvelle blessure d’Eden Hazard. Le capitaine des Diables rouges doit-il revenir le plus tôt possible avec le Real Madrid ou privilégier l’équipe nationale ?

Pascal Scimè : "Sportivement, il était bien revenu dans le coup. Il était fit, il avait son coup de rein. Il était bon la semaine dernière, il était bon hier le temps qu’il a participé à la rencontre. Il y a des combinaisons déjà avec Benzema. C’est un véritable coup d’arrêt pour lui. Et surtout, si on dépasse le cadre belgo-belge, pour le Real Madrid qui joue Manchester City en semaine et qui voit le Clasico se profiler le week-end prochain. Donc sportivement c’est un vrai coup dur, sachant que le Real ne marque pas non plus. Benzema avait fait un début de saison tonitruant, il ne marque plus. On voit que Bale, Isco ne sont pas à la hauteur. Le Real avait besoin d’Eden Hazard."

Et Joachim Mununga de poursuivre sur cette rechute : "C’est le style de jeu d’Eden Hazard qui prend énormément d’appui, qui a des changements de direction permanents. On sait comment il est déroutant pour les défenseurs. Donc il ne va pas pouvoir revenir à 80% ou 85%, il va vraiment falloir attendre qu’il soit fit. Je vais me positionner uniquement au niveau belge et sportif. La première réaction que j’ai eue, c’est " aie ". Ça arrive vraiment au mauvais moment. Est-ce qu’il sera prêt à temps ? Est-ce qu’il arrivera à retrouver son niveau de forme assez tôt ? Maintenant, je pense qu’il faut faire confiance au talent et au joueur. Il a été absent pendant trois mois et il est revenu étincelant. Mais je pense qu’il va vraiment falloir lui donner le temps et qu’il ne revienne pas trop tôt."

Pierre Diverse, chirurgien orthopédiste, apporte un avis médical sur la blessure de notre capitaine : "On n’a pas beaucoup de détails sur la blessure, c’est donc difficile de prendre position. En refaisant un peu l’historique, Eden Hazard a été opéré en juin 2017 au niveau de cette cheville-là. Il s’est reblessé ici au mois de novembre 2019 et il s’est interrompu pendant presque 3 mois. Ici, il a pu faire 11 entrainements complets sans problème avant la reprise. Par rapport au délai de la reprise, quand on est capable de faire 11 entrainements, je pense qu’on est capable de remonter sur le terrain. Le délai était tout à fait correct. Lors des examens qu’on peut réaliser dans ce type de lésion, quand un joueur a déjà été opéré, on observe des cicatrices au niveau de l’os, des lésions cicatricielles qui sont très difficiles à interpréter. Donc il faut être beaucoup à l’écoute du joueur pour permettre la reprise en fonction des douleurs, des sensations. Maintenant il s’est reblessé ici au cours d’une action, est-ce que la lésion était tout à fait cicatrisée ? Est-ce qu’elle va pouvoir cicatriser ? Vu les délais depuis la lésion, c’est un peu juste pour pouvoir se prononcer. […] On sait qu’il y a des échéances qui se rapprochent mais on ne peut pas dire aujourd’hui si Eden Hazard sera à 100% le 13 juin. Mais on a quand même un délai de trois mois et demi avant l’Euro, c’est un délai qui semble raisonnable pour imaginer qu’il puisse revenir et être performant."

Le joueur risque-t-il de subir des pressions pour revenir le plus rapidement possible avec le Real ? Pour Pierre Diverse : "Il aura certainement des obligations vis-à-vis de son club qui est son premier employeur aujourd’hui. C’est un peu la difficulté du médecin de club vis-à-vis de l’équipe nationale. C’est une situation à laquelle j’ai été confronté pendant mes 5 années au Standard. Ici, le Real va certainement vouloir réutiliser Eden Hazard et ne va peut-être pas lui laisser ce temps-là, en ne tenant pas compte de l’équipe nationale belge.

Eden Hazard doit-il privilégier le Real ou l’Euro ? Pascal Scimè : "La question, c’est est-ce que sportivement tu es en droit de jouer ta carte personnelle et de faire des choix ? Tu ne joues plus à Chelsea, tu joues pour gagner la Liga et la Ligue des Champions. Est-ce que tu vas jouer ta carte personnelle et dire que tu as envie d’être champion d’Europe avec la Belgique et que tu dois faire un peu plus attention à toi et à ton corps ? Ou est-ce que tu brûles les étapes parce que tu as envie de marquer ta première saison au Real de ton empreinte ?  Tu privilégies qui ?"

Et Joachim de conclure : "C’est très difficile de répondre à cette question. Je crois qu’il veut juste revenir le plus rapidement possible sur le terrain. Je suis sûr que comme tout joueur, il souffre d’être éloigné des terrains. Maintenant l’Euro, ça reste quand même une compétition d’envergure."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK