La souffrance, le titre, le départ de Lionel Messi : Zinédine Zidane veut de la stabilité

Zinédine Zidane
Zinédine Zidane - © GABRIEL BOUYS - AFP

Le Real Madrid s'est imposé de justesse (1-0) face à Getafe, jeudi soir dans le cadre de la 33ème journée de Liga. Cette sixième victoire consécutive depuis la reprise a permis aux troupes de Zinédine Zidane de repousser le Barça à quatre longueurs de la première place du championnat, alors qu'il ne reste que cinq matches à disputer.

"Je souffre pendant les matches, ça ne se voit pas parce que je le garde à l'intérieur, mais un entraîneur souffre autant que ses joueurs, a dévoilé ZZ après la rencontre. Il n'y a pas de moments faciles. Mais c'est aussi ce qui nous plaît, parce que sans souffrance, tu ne peux rien gagner. Là, nous n'avons encore rien gagné. Il reste encore beaucoup de chemin, on doit continuer dans cette voie. Il reste cinq finales à jouer. Si on continue comme ça, avec cette solidité, ce sera bien."

Son défenseur central Raphaël Varane a été touché aux cervicales et est sorti prématurément à la demi-heure de jeu. Une mauvaise nouvelle, tant le Champion du Monde français est une pièce importante sur l'échiquier du Real Madrid. "Actuellement, il ne se sent pas bien, a précisé son entraîneur. Il a reçu un coup aux cervicales, il est rentré chez lui et le docteur est allé le voir là-bas. On saura ce qu'il a exactement demain, mais on ne va pas prendre de risque dans tous les cas, parce que ça a été un coup fort."

C'est finalement grâce à un penalty provoqué par Dani Carvajal et transformé par le capitaine Sergio Ramos en fin de match que le Real a pu décrocher la victoire. Mal embarqués durant toute la rencontre, acculés par le pressing haut exercé par les joueurs de Getafe, les hommes de Zinédine Zidane ont dû se remettre à leur capitaine-défenseur-buteur pour les tirer de cette mauvaise passe...

"C'est notre leader, sur le terrain et en dehors. C'est un joueur unique en son genre, on sait ce qu'il apporte à l'équipe. Il a énormément de confiance en lui quand il faut tirer des penaltys. Je me réjouis pour lui, pour son but."

Le Champion du Monde 1998 a également été invité à s'exprimer au sujet d'un éventuel départ de la superstar argentine Lionel Messi du FC Barcelone en 2021, rapporté par la presse espagnole jeudi soir.

"On ne le souhaite pasJe ne sais pas ce qu'il va se passer, mais nous, on ne souhaite pas son départ. Aujourd'hui il est dans cette Liga, et on veut avoir les meilleurs dans cette Liga."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK