Espagne: La saison prochaine débutera le 12 septembre, selon le président de LaLiga

Thibaut Courtois, Eden Hazard et les autres Belges de Liga connaissent la date du début de saison prochaine
Thibaut Courtois, Eden Hazard et les autres Belges de Liga connaissent la date du début de saison prochaine - © OSCAR DEL POZO - AFP

La saison 2020/21 du Championnat d'Espagne de football commencera "le 12 septembre", a avancé Javier Tebas, le président de LaLiga, lors d'une émission à distance organisée par le média Marca sur le thème du "Sport de demain", ce vendredi.

"L'important sera de connaître la date de fin de la saison (2019/20). La suivante (la saison 2020/21) commencera le 12 septembre", a annoncé Tebas lors de l'événement "Jornadas de Marca" ("Les journées de Marca"), ce vendredi matin.

"Si Dieu le veut, nous commencerons le 11 juin. Nous attendons que Madrid et Barcelone passent à la phase 2 (du déconfinement). Plus de 130 personnes travaillent actuellement pour que tout puisse se faire dans une nouvelle forme. Les voyages, l'organisation, tout. Nous sommes prêts", a promis le patron de l'organe qui gère le football professionnel en Espagne au sujet du retour à la compétition, prévu pour la fin de semaine du 8 juin.

Le 23 mai, le gouvernement espagnol a donné son feu vert pour la reprise des sports professionnels, et donc du championnat de football, à partir de la semaine du 8 juin. LaLiga, dont il reste 11 journées à jouer, espère reprendre le jeudi 11 juin avec le derby andalou entre le Betis Séville et le Séville FC.

"Cette nuit (vendredi soir), nous allons faire des essais pour que le téléspectateur ait le choix entre deux images: la réelle, et celle avec des bruitages virtuels. En Bundesliga, ils ont choisi la formule avec des bruitages virtuels, avec succès, et donc nous travaillons pour offrir cette option", a par ailleurs confié Javier Tebas, invité en compagnie de Javier Guillén, le directeur du Tour d'Espagne cycliste, et de Carmelo Ezpeleta, le patron de Dorna Sports, promoteur du championnat de MotoGP.

"Nous voulons offrir une alternative aux supporters: le silence, ou la virtualisation des gradins. Les essais que j'ai pu voir sont intéressants, mais il y aura les deux options", a assuré Tebas.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK