La 'chèvre' Messi domine le classement... des coups francs directs

Vainqueur face à Valladolid (5-1) mardi soir, le FC Barcelone s’en est une nouvelle fois remis à la magie de son maestro Lionel Messi (deux buts et deux assists).

La Pulga a d'abord enchanté, après le but d’ouverture de Clément Lenglet (2e), le Camp Nou d'une louche par dessus la défense pour Arturo Vidal qui, en extension, a rabattu le ballon dans les filets (29e). Avant d'inscrire le 50e coup franc direct de sa carrière (dont six avec l'Argentine), d'un tir parfaitement enroulé dans la lucarne gauche de Jordi Masip (34e), qui a encore dû s'incliner deux fois. D'abord sur une frappe croisée sèche de Messi (75e) puis un tir placé de Luis Suarez (77e), bien lancé dans la profondeur par Messi.

Depuis le début de la saison 2012-2013, sur les cinq grands championnats, Messi a inscrit 27 coups francs directs. Il domine outrageusement ce classement. En effet, son plus proche poursuivant se nomme Miralem Pjanic et totalise 15 coups francs directs. Suivent Hakan Calhanoglu (12), Andrea Pirlo (11) et le trio Daniel Parejo - Cristiano Ronaldo - Aleksandar Kolarov (10).

Tout récemment, Messi a reçu son sixième Soulier d’or européen, récompense annuelle attribuée au meilleur marqueur des championnats européens. Le dernier joueur FIFA de l'année a inscrit 36 buts, devançant Kylian Mbappé (33). L’Argentin est régulièrement surnommé 'GOAT', soit l’acronyme, en anglais, du 'meilleur joueur de tous les temps' (ndlr : 'goat' se traduit 'chèvre' ou 'bouc' en français). Le surnom est à nouveau ressorti mardi soir, notamment via une vidéo partagée par le Barça sur son compte Twitter.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK