L'Atlético piétine avant Monaco, le Barça assure

L'Atlético Madrid, frustré offensivement et sauvé in extremis par le jeune Borja Garcés, a concédé un nul inquiétant contre Eibar (1-1) samedi en Championnat d'Espagne, avant d'affronter Monaco mardi en Ligue des champions, tandis que le FC Barcelone s'est imposé devant la Real Sociedad (2-1) grâce à Ousmane Dembélé, à trois jours de la réception du PSV Eindhoven. Ni Thomas Vermaelen (sur le banc) ni Adnan Januzaj (blessé), n'ont participé à la rencontre

A domicile, les "Colchoneros" ont outrageusement dominé dans le sillage d'Antoine Griezmann, très en vue, mais le portier serbe Marko Dmitrovic a pratiquement tout arrêté.

Et Eibar, qui avait trouvé la transversale par Cote (9e) et Arbilla (66e), a fini par prendre l'avantage sur un but à bout portant de Sergi Enrich (87e). Diego Godin a trouvé la barre (90e+1) avant que Garcés, âgé de 19 ans, n'inscrive son tout premier but en Liga d'un tir rasant à la 90e+3.

Ce nul confirme l'étonnante mauvaise passe de l'Atlético depuis son sacre en Supercoupe d'Europe mi-août contre le Real Madrid (4-2 a.p.): avec une seule victoire en quatre journées de Liga, le club "colchonero" stagne en milieu de classement (5 pts), loin du leader Barcelone (12 pts), vainqueur de la Real Sociedad (2-1) dans la difficulté.

Au stade Metropolitano, qui fêtera dimanche le premier anniversaire de son inauguration, l'ambiance n'était pas forcément à la fête. Car après sa défaite 2-0 à Vigo début septembre, l'Atlético n'a pas réussi à rebondir et cela commence à faire tache pour un club auteur d'un mercato aussi ambitieux.

De son côté, le Barça a enchaîné une quatrième victoire de rang pour conserver la tête de la Liga et mettre la pression sur le Real Madrid, qui affronte l'Athletic Bilbao plus tard dans la soirée.

Le déplacement à Anoeta n'avait souri qu'une seule fois aux Blaugranas depuis 2007: une nouvelle fois menés, les coéquipiers d'Ousmane Dembélé et Samuel Umtiti, tous deux titularisés, ont fait la différence en seconde période en trois minutes: Luis Suarez (63e) puis Dembélé (66e) ont fait basculer la rencontre. Rassurant avant d'affronter les Néerlandais du PSV Eindhoven, mardi, pour la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK