"L'année de tous les rêves" pour Modric, "une petite déception" pour Griezmann

Le Croate Luka Modric a mis fin à une décennie de règne sans partage de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo : le Croate, finaliste du Mondial en Russie, a remporté lundi le Ballon d'Or 2018, devançant les Champions du Monde français, notamment Antoine Griezmann sur le podium.

"C'est un sentiment unique, a développé Luka Modric. Je suis fier, c'est un honneur. C'est difficile à dire avec des mots mais je voulais remercier tous ceux qui m'ont permis d'être ici ce soir. Mes coéquipiers, tout le staff au Real Madrid, tous ceux qui ont voté pour moi et ma famille, mon épouse, mes enfants. Quand on est enfant, on a toujours des rêves. Moi c'était de jouer dans un grand club, de remporter de beaux trophées. Le Ballon d'Or, c'était tout ce que je pouvais rêver en tant qu'enfant. C'est un vrai honneur de gagner ce trophée. C'est incroyable de succéder à ces deux énormes joueurs, Messi et Ronaldo, et à d'autres très grands joueurs. Surtout que d'autres grands joueurs étaient nommés. Ça veut dire que j'ai fait quelque chose d'extraordinaire cette année. 2018 c'est l'année de tous mes rêves. C'est un immense plaisir et un véritable honneur de faire partie de ce groupe de grands joueurs qui ont gagné ce prix (...) Pendant toute ma carrière j'ai bien compris que le travail, la confiance en soi, permet d'exprimer le talent. Le meilleur n'est jamais facile. Tout ça n'a pas été facile. Il a fallu saisir les opportunités. (...) Mes parents ont tout sacrifié pour moi quand j'étais enfant. C'est grâce à eux que je suis là ce soir."

"Je suis très heureux de mon année 2018. J'ai gagné l'Europa League et la Coupe du Monde, donc c'est une grande année, mais c'est vrai que c'était une petite déception quand on m'a annoncé le podium. Mais voilà, ce soir c'est une belle soirée pour fêter les vainqueurs. Je suis sur le bon chemin, j'ai fait deux podiums. Il faut continuer comme ça. Que faire pour gagner ? Il faut que je travaille, que je joue bien sur le terrain et après on verra. Si c'était l'année ou jamais ? J'ai encore du foot dans les pieds. Modric, je pense que c'est mérité. Il a gagné la Champions League et il est allé loin en Coupe du Monde avec la Croatie."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK