Isco dans la cour des grands

Isco dans la cour des grands
Isco dans la cour des grands - © Tous droits réservés

Arrivé au Real Madrid cet été, le jeune Isco (21 ans) n'a pas traîné à faire son trou dans un effectif riche en stars, avec un superbe doublé dimanche contre l'Athletic Bilbao (3-1) lors de la 3e journée du Championnat d'Espagne.

Le milieu offensif, déjà buteur décisif il y a quinze jours contre le Betis Séville (2-1), s'affirme comme l'homme en forme des Merengues avec trois buts en autant de matches de Liga.

Après avoir conduit Malaga la saison dernière jusqu'en quart de finale de la Ligue des champions, Isco semble en passe de franchir un nouveau pallier en s'imposant comme un titulaire récurrent au Real.

"Isco s'en sort très bien, on dirait qu'il joue depuis longtemps ici, il a de la personnalité, de la technique, c'est un joueur important pour nous", s'est réjoui son entraîneur Carlo Ancelotti en conférence de presse.

Par ses trois buts, Francisco "Isco" Alarcon a sans doute déjà donné raison aux dirigeants du Real, qui ont déboursé une trentaine de millions d'euros pour faire venir le joueur sacré en juin champion d'Europe des moins de 21 ans.

Contre le Betis le 18 août, il a surgi à la 86e minute pour donner la victoire aux Madrilènes lors de la 1re journée de Liga.

Dimanche, face à l'Athletic, Isco a signé un match plein, ponctué de deux jolis buts.

Il a d'abord battu le gardien basque de près sur l'ouverture du score (25e), avant de signer un splendide enchaînement contrôle-frappe pour le 3-0 (71e).

"Je suis très content du résultat, des buts et que l'équipe ait fait le plein de points. J'espère que ça va continuer", s'est-il réjoui sur le site internet du Real Madrid.

Son entente avec Karim Benzema s'annonce prometteuse: passeur décisif en faveur du Français contre le Betis, Isco a bénéficié d'un renvoi d'ascenseur pour marquer contre l'Athletic, avec deux passes de l'ancien Lyonnais.

"Il a vu mes démarquages pour me transmettre le ballon. L'autre jour c'était mon tour de lui faire une passe décisive", a observé l'Espagnol.

L'essor du numéro 23 madrilène, titulaire lors des trois premiers matches de Liga du Real (trois victoires), impressionne d'autant plus que l'effectif merengue compte des milieux offensifs du calibre de l'Allemand Mesut Özil ou du Brésilien Kaka, qui n'ont pas joué contre l'Athletic.

Le sélectionneur Vicente Del Bosque a d'ailleurs convoqué l'Andalou pour affronter la Finlande vendredi prochain en qualifications pour la Coupe du monde 2014 (groupe I), signe que le jeune Isco est déjà dans la cour des grands.

AFP

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK