Il y a cinq ans, Zinedine Zidane devenait l'entraîneur du Real Madrid… le reste est historique

4 janvier 2016, Zinedine Zidane est nommé entraîneur de l’équipe première du Real Madrid. Il devient alors le onzième entraîneur de l’ère Perez et attise tous les scepticismes… Il faut dire que le Français est novice. Il a fait ses classes en coachant le Real Castilla. Aucune équipe première dans un grand championnat, et du jour au lendemain, il va rendre au Real Madrid son titre de meilleure équipe du monde, son statut de meilleur club de la planète.

Une arrivée en pleine crise

5 images
Il y a cinq ans, Zinedine Zidane devenait l’entraîneur du Real Madrid… le reste est historique © PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

Zidane débarque en pleine crise pour remplacer Benitez viré. Les Madrilènes peinent à retrouver leur âme et le divorce est consumé entre le coach espagnol, son vestiaire mais aussi le public. Pourtant les résultats n’étaient pas si terribles, mais quelque chose ne tournait pas rond, ne prenait pas vraiment. En choisissant Zizou, Fiorentino Perez joue gros, il joue sa dernière carte… Il ignore alors qu'il mise sur le bon cheval. 

Très vite, la sauce prend. Il faut dire que Zidane a l’ADN Real, pour y avoir joué mais aussi pour y avoir construit une bonne partie de sa vie. Madrid c’est sa ville, son club. Et si tout ne se passe pas comme espéré en Liga, l’équipe remporte sa onzième Ligue des Champions quelques mois seulement après la nomination de Zidane. Naît alors une histoire d’amour sans failles entre Zidane, son vestiaire, et les fans madrilènes à travers le monde.

Une domination européenne impressionnante

5 images
Zidane porté en triomphe par son équipe © OSCAR DEL POZO - AFP

Ce trophée européen n’était "que" le premier en trois années… Puisque oui, Zidane et son équipe vont réussir le triplé européen. Les Ligues des Champions 2016, 2017, 2018 s’ajoutent au palmarès du club. Cristiano Ronaldo, Benzema, Bale, Ramos, Marcelo… Ils régalent la planète football et montrent une cohésion incroyable avec leur coach.

À ces titres européens s’ajoutent celui en Liga en 2017, plusieurs Coupes du monde des clubs, une Supercoupe d’Espagne… Le palmarès des Merengue s’est particulièrement bien étoffé pendant le premier bail de Zizou à la tête de son club, et c'est un euphémisme.

Mais à la surprise générale, il quitte son poste à la fin du mois de mai 2018 après avoir remporté sa 3e Ligue des Champions consécutive. Pour sortir par la grande porte ? Parce qu’il a déjà tout gagné avec l’équipe ? Ou à la suite de frictions avec la direction? La décision passe mal… D’autant que les entraîneurs nommés à sa suite vont se casser les dents.

Les échecs Lopetegui et Solari

5 images
Il y a cinq ans, Zinedine Zidane devenait l’entraîneur du Real Madrid… le reste est historique © GABRIEL BOUYS - AFP

Le Real entre dans une autre dimension, et ne va pas dans la bonne direction. Zidane sort alors des radars footballistiques alors que Cristiano Ronaldo est transféré à la Juve. Un élément plusieurs fois évoqués comme étant la raison du départ du coach français...

Pour le Real, il va falloir se réinventer. Lopetegui, alors sélectionneur de l’équipe d’Espagne est engagé. Une histoire qui commence déjà très mal puisqu’il devait coacher la Roja à la Coupe du monde, quelques jours seulement après l’officialisation de son nouveau poste. Il est alors viré par la sélection espagnole qui n'apprécie pas du tout le timing.

La sauce ne prendra jamais réellement et à la fin octobre Lopetegui est viré. Mauvais buzz, mauvaise image pour les deux parties. Solari le remplacera mais là non plus cela ne prendra pas. Il tiendra un peu plus longtemps mais en mars il est à son tour renvoyé. Une seule personne est indiquée pour sauver les meubles et redresser la barre : Zinedine Zidane. La légende madrilène fait son retour pour le plus grand plaisir des supporters mais aussi et surtout du vestiaire, encore et toujours derrière lui.

Zidane clap II

5 images
Zidane continue à croire en son poulain © PETER POWELL - AFP

Cette fois, la pression est sur ses épaules. Pourtant, il a déjà tout gagné avec ce club. Mais justement, tout le monde attend énormément de ce retour. D’autant que le Français obtient en 2019 un nouveau transfert galactique, celui d’Eden Hazard. Depuis, le monde a connu une période compliquée, perturbée fortement par le Coronavirus. Mais le Real a remporté la Liga devant le Barça mais aussi la Supercoupe d’Espagne… La dynamique n’est pas la même que durant le premier mandat de Zizou, mais les victoires sont de nouveau là.

La saison 2020-2021, est toujours en cours. Et elle a sans doute montré plus que jamais le soutien indéfectible du vestiaire pour Zinedine. Les résultats ne sont pas toujours présents, ni la manière mais dès que le coach semble menacé, l’équipe redouble d’efforts et remporte des rencontres pour sauver la tête du Français, Benzema et Ramos en tête. C’est ce lien qui semble être la force des Madrilènes cette saison. Tout comme un retour en forme d’Eden Hazard, le protégé de "ZZ", pourrait l’être.

La période reste particulière pour de très nombreux clubs cette saison, mais si Florentino Perez se montre patient, il a toutes les raisons de penser que Zinedine Zidane mènera de nouveau le Real Madrid sur le toit de l’Europe et du monde.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK