Duchâtelet s'offre un club en Espagne : Alcorcon

Roland Duchâtelet
Roland Duchâtelet - © BRUNO FAHY - BELGA

Roland Duchâtelet continue d’étendre son empire footballistique : après avoir racheté en décembre Carl-Zeiss Jena (D4 allemande) et Charlton Athletic (D2 anglaise), le président du Standard devient actionnaire majoritaire du club d’Alcorcon (D2 espagnole).

"Aujourd’hui, et dans l'attente de certaines formalités juridiques, l'homme d'affaires belge Roland Duchâtelet est devenu le principal actionnaire de la AGRUPACIÓN DEPORTIVA ALCORCÓN, a annoncé le club sur son site officiel. Monsieur Duchâtelet est déjà propriétaire de plusieurs clubs européens."

"Cette opération renforce l'avenir du projet de la A.D. ALCORCÓN, et démontre l’attrait des valeurs du club : le travail, l’humilité, le courage et la confiance. L'arrivée d'un investisseur prestigieux et à la solidité financière reconnue permettront à l'A.D. Alcorcon d’atteindre les objectifs sportifs que nous désirons tous."

Alcorcon, club de la banlieue madrilène, est actuellement 16ème sur 22 en division 2. Il a battu l'Espanyol de Barcelone (1-0) jeudi en match aller de la Coupe du Roi. Le vainqueur de cette confrontation défiera le Real Madrid en quarts de finale.

Après avoir repris récemment le club allemand de D4 du Carl-Zeiss Jena, où il possède 95% des parts, et Charlton Athletic, Roland Duchâtelet continue donc d’étendre son empire footballistique.

A côté du club de D2 de Saint-Trond (via son épouse Marijke Höfte) et du Standard, l'ancien sénateur possède aussi le club hongrois d'Ujpest Dosza, dont la direction est elle assurée par son fils Roderick.

En intégrant un 6ème club dans sa sphère d’influence, Roland Duchâtelet prouve qu’il a une stratégie bien définie et rodée avant lui par l’Anglais Joseph Lewis, propriétaire en son temps de Tottenham, des Glasgow Rangers et du Slavia Prague. L’Italien Giampaolo Pozzo lui possède l’Udinese, Grenade et Watford, deux clubs à qui les Frioulans prêtent leurs joueurs excédentaires.

En avril 2012, sur le plateau de La Tribune, Roland Duchâtelet avait expliqué comment il était arrivé "accidentellement" dans le milieu du foot. Il avait également expliqué l'intérêt pour un homme d'affaires d'investir dans un club. "Pour lancer une nouvelle marque par exemple, c'est terriblement efficace et bon marché. Le football est fascinant, c'est une passion aussi au niveau du management. Le foot est extraordinaire parce qu'il rassemble des gens de tous les horizons. Il permet aussi d'ouvrir certains contacts pour le business."

 

C. Lizin avec M. Weynants et Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK