45 personnes inculpées en Hongrie pour une affaire de matchs truqués

La justice hongroise a inculpé 45 personnes (44 Hongrois et un Singapourien), suspectés d'avoir truqués 32 rencontres de football, dans le cadre d'opération de manipulation au niveau international, a annoncé jeudi le Parquet de Budapest.

"Parmi les personnes inculpées figurent des anciens joueurs, ainsi que des joueurs encore en activité, des arbitres, des propriétaires de clubs, des managers et des entraîneurs", a indiqué le Parquet dans un communiqué.

La justice hongroise a identifié trois rencontres en Finlande, une en Italie, deux matches amicaux internationaux entre clubs, tandis que les 26 autres rencontres concernées se sont déroulées en Hongrie.

Une porte-parole du procureur, Andrea Nagy, a précisé que les inculpés risquaient de 2 à 16 ans de prison.

Elle a aussi indiqué que seulement trois personnes se trouvent assignées à résidence, les autres suspects sont toujours en liberté.

Début février, les autorités hongroises avaient soupçonné 50 personnes d'avoir truqué des matches de football dans le cadre d'un réseau criminel international démantelé par Europol.

L'investigation en Hongrie a permis de saisir 320.000 euros au cours d'une douzaine de perquisitions.

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK