Wenger reste à Arsenal : "Il me l'a dit", assure le manager de WBA

Wenger et Pulis
Wenger et Pulis - © Belga Image

Arsène Wenger a décidé de rester entraîneur d'Arsenal malgré les fortes critiques dont il fait l'objet, assure son homologue de West Bromwich Albion Tony Pulis, dans la presse anglaise de lundi.

"Je serais surpris qu'il parte", a déclaré Pulis samedi après la victoire de son équipe contre Arsenal (3-1). Pressé de dire comment il pouvait savoir que Wenger avait décidé de rester, Pulis a répondu: "parce qu'il me l'a dit", rapportent lundi le Daily Telegraph et le Daily Mirror.

Wenger a lui-même affirmé samedi lors de la conférence de presse d'après match qu'il avait pris sa décision quant à son avenir et qu'il la communiquerait "très bientôt". Agé de 67 ans, il est en poste à Arsenal depuis 1996 mais son contrat expire à la fin de la saison. Selon la presse britannique, le propriétaire américain du club londonien Stan Kroenke lui a proposé une prolongation de deux ans.

Après une lourde élimination en 8es de finale par le Bayern Munich (défaites 5-1 à l'aller et au retour), Arsenal a perdu des points dans la course à la prochaine C1 en s'inclinant à West Bromwich, encaissant une quatrième défaite sur les cinq dernières journées de championnat.

A West Bromwich, avant même le début du match, des supporteurs d'Arsenal ont déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire "NO CONTRACT #WENGER OUT" ("Pas de contrat #WengerDehors"). Cependant, une autre a survolé le stade à la 16e minute et indiquait: "IN ARSENE WE TRUST #RESPECTAW" ("Nous croyons en Arsène #RespectAW").

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir