Tottenham, avec Vertonghen et Dembélé, s'impose de justesse contre Crystal Palace

Tottenham, pourtant vainqueur du Real Madrid mercredi (3-1), a peiné dimanche pour venir à bout de la lanterne rouge Crystal Palace (1-0) lors de la 11e journée de Premier League. Jan Vertonghen a disputé toute la rencontre. Mousa Dembélé est entré à la pause. Toby Alderweireld et Christian Benteke sont blessés.

Au classement, les "Spurs" remontent sur le podium (3e), à égalité de points avec Manchester United (2e avec 23 points). Ils sont assurés d'y rester pendant la trêve internationale, peu importe le résultat des "Red Devils" contre Chelsea (4e avec 19 pts) plus tard dimanche (16h30 GMT).

Avant le rendez-vous de Stamford Bridge, le leader Manchester City (28 pts) affrontera Arsenal (14h15 GMT).

Que ce fut dur pour les "Spurs"! Fantastiques contre les doubles champions d'Europe en titre mercredi, ils ont eu toutes les peines du monde à battre les modestes "Eagles".

Le choc contre Madrid avait toutefois laissé des traces, Lloris (adducteurs) et Alli (ischio-jambiers) étant forfait.

En l'absence de son capitaine et de l'habituel N.2 Vorm (genou), c'est le troisième gardien, Gazzaniga, qui a brillé.

L'Argentin de 25 ans a sauvé plusieurs fois les siens pour ce qui était son premier match depuis son arrivée estivale de Southampton.

Car si Tottenham a largement dominé (68% de possession), l'équipe de Mauricio Pochettino n'a jamais été vraiment tranchante en attaque.

Elle a d'ailleurs dû attendre la 64e minute pour prendre la tête, sur un tir dans la lucarne de Son, après plusieurs centres mal renvoyés par la défense adverse.

Avant cela, Gazzaniga avait dû s'employer, s'imposant sur les têtes sur corner de Dann (36) puis Milivojevic (60) et sauvant les "Spurs" sur deux actions déclenchées par deux passes injustifiables d'Aurier interceptées par Tonwsend.

Juste au retour de la pause, Townsend récupérait l'offrande de l'Ivoirien et plaçait un superbe tir croisé, détourné par Gazzaniga (47). Puis dix minutes plus tard, l'Anglais interceptait de nouveau et lançait Zaha. L'attaquant contournait Gazzaniga, mais, gêné par le retour de la défense, ne cadrait pas dans un but vide (57).

La lanterne rouge avait laissé passer sa chance. Son Heung-min délivrait les siens quelques instants plus tard pour rebondir parfaitement en championnat après la défaite à Manchester United (1-0) le week-end dernier.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK