Officiel : La Premier League reprendra à huis clos le 17 juin avec City - Arsenal

Kevin De Bruyne va retrouver la Premier League et Arsenal
Kevin De Bruyne va retrouver la Premier League et Arsenal - © IAN KINGTON - AFP

C'est un ouf de soulagement pour les fans de foot sur la planète : suspendue depuis 3 mois, la Premier League, championnat national le plus suivi au monde, va faire son retour le 17 juin sur les terrains et sur les écrans.

Alors que la Bundesliga avait sauté le pas mi-mai, que l'Espagne affine encore son calendrier et que l'Italie espère un feu vert gouvernemental imminent, le foot anglais touche enfin au but.

Cet accord a été trouvé entre les vingt clubs de l'élite et les diffuseurs sur une date hautement symbolique.

Le mercredi 17 juin - pile 100 jours après une victoire de Leicester 4-0 sur Aston Villa, dernier match de Premier League avant que le coronavirus ne vienne interrompre la saison - se disputeront deux matches en retard, pour mettre le calendrier à jour.

Manchester City et les Villans, qui s'étaient affrontés en finale de la Coupe de la Ligue, recevront respectivement Arsenal et Sheffield United.

Le week-end suivant, entre le vendredi 19 et le dimanche 21 se tiendra la première des 9 journées pleines restantes.

Alors que certains clubs auraient préféré une semaine supplémentaire pour préparer au mieux les joueurs et limiter les risques de blessure, les détenteurs de droits TV ont obtenu gain de cause.

Il faut dire qu'ils étaient en position de force puisqu'ils pouvaient réclamer jusqu'à 380 millions d'euros de remboursement sur les droits, considérant que la fin de saison à huis clos et chamboulée ne correspondait pas au contrat signé initialement.

Cela restera en tout état de cause bien inférieur aux 849 millions d'euros qu'aurait coûté une annulation pure et simple de la fin de saison.

Les diffuseurs vont pouvoir se consoler avec une profusion de matches à mettre sur leurs antennes, puisque la programmation des journées encore à disputer doit permettre aux téléspectateurs de voir les 92 rencontres encore au calendrier.

Selon le Times de jeudi, l'objectif prioritaire est de terminer la saison le 2 août, ce qui laisserait sept semaines pour caser neuf journées.

Sept auraient lieu le week-end et deux seraient intercalées en milieu de semaine, expliquait le journal. La finale de la Coupe d'Angleterre se déroulerait, elle, le 8 août.

Le foot anglais avait déjà franchi une étape décisive mercredi en autorisant à l'unanimité les entraînements avec contact.

Dans la soirée, de nouveaux résultats encourageants des tests de dépistage du coronavirus effectués sur les joueurs et les entraîneurs avaient renforcé encore la confiance dans un redémarrage prochain de la compétition.

Avec 12 cas positifs sur plus de 2.700 tests lors des trois premières vagues de tests généralisés, la pandémie de Covid-19, qui a si durement touché la Grande-Bretagne, semble sous contrôle dans le monde du football.

Si la situation reste en l'état, la fin de saison devrait en tout cas palpitante en Angleterre.

Pas pour le titre, promis à Liverpool avec ses 25 points d'avance sur City, même si les Cityzens ont un match en plus à disputer, mais pour la course au maintien et surtout à la Champions League où il n'y a que neuf points entre Chelsea, quatrième et qualifié virtuel, et le onzième, Crystal Palace.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK