Roméo Lavia, la pépite belge (17 ans) de Manchester City qui donne des regrets à Anderlecht

Roméo Lavia c’est l’histoire d’une trajectoire en mode fusée. S’il vient à peine de faire ses premiers pas sur la planète pro, on pourrait rapidement le revoir à l’œuvre. À seulement 17 ans, le joueur formé à Anderlecht, qui évolue désormais à Manchester City, est un jeune pressé. Et s’il doit éviter de griller les étapes, jusque-là, il gravit les échelons sans trembler.

Formé à Anderlecht, transféré à seize ans à Manchester City

Né à Bruxelles, Roméo est arrivé au Sporting d’Anderlecht à l’âge de huit ans après avoir usé ses premiers crampons à Woluwe. Il fait donc ses classes à Anderlecht, parallèlement aux équipes d’âge de l’équipe nationale belge.

En juin 2020, tout s’accélère pour le milieu de terrain/défensif qui n’est encore qu’un adolescent. Manchester City frappe à sa porte. Un rêve, forcément, même si le déchirement est bel et bien présent de quitter le club de la capitale.

En juillet 2020, Lavia intègre donc l’effectif U18 des Cityzens, logique vu son âge.

Mais seulement quelques mois plus tard, en janvier de l’année suivante, Roméo est propulsé en U23. Pas pour y faire de la figuration puisque du haut de ses 17 ans, il est élu joueur de l’année de cette équipe U23 en juin dernier. Une première reconnaissance et une bonne manière de taper dans l’œil de Pep Guardiola. En fin de saison dernière, Lavia obtient l’opportunité de s’entraîner avec les pros à plusieurs reprises. On se dit alors que c’est de bon augure pour la suite…

Premières minutes chez les pros

Un augure qui s’est vérifié ce mardi soir pour le jeune Belge : Roméo a été titularisé pour la toute première fois par Guardiola en EFL Cup ! Le coach espagnol voulait faire tourner une partie de son équipe et plusieurs jeunes ont obtenu leur chance. Il a disputé l'intégralité de la rencontre et a écopé d'un carton jaune. Roméo Lavia s'est montré à la hauteur pour cette première alors que City s’est imposé 6-1 et continuera donc sa route dans la compétition, peut-être une belle opportunité de revoir rapidement la pépite belge à l’œuvre…

Roméo était encore sur son petit nuage à l'issue de la rencontre, quand il a répondu à quelques questions pour le site officiel de Manchester City : "C'était juste dingue! Quelle soirée, quelle expérience! J'ai apprécié chacune des minutes. C'était incroyable d'être ici, d'avoir pu montrer de quoi je suis capable. Une soirée que je n'oublierai jamais!"

Côté belge, le joueur pourrait rapidement taper à la porte de l'équipe espoirs et lui rendre de fiers services. 

Kompany : "C’est le profil que Pep recherche à cette position-là"

En conférence de presse ce mercredi, Vincent Kompany a accepté de répondre à une question sur l'ex-pépite anderlechtoise. Il regrette un peu le départ du joueur si jeune : "Roméo Lavia, on aurait préféré le voir en Mauve puis seulement en Bleu. Mais je suis très content pour lui. Pour le club, dans une position de milieu défensif. C’est un joueur qui a une vraie chance de percer directement à Manchester City. C’est un garçon qui, même en équipe première avec Anderlecht, était quelqu’un avec une belle personnalité. C’est le profil que Pep recherche à cette position-là. Je lui souhaite tout le meilleur. Tout Neerpede lui souhaite le meilleur."
 
Vincent Kompany, ancien coach de Roméo, est l'un des six joueurs belges à avoir porté la vareuse de Manchester City. Il connait forcément son sujet...

Sixième Belge à porter le maillot cityzen en match officiel

Après des joueurs comme Vincent Kompany (360 matches), Daniel Van Buyten (6 matches), Kevin De Bruyne (265 matches), Dedryck Boyata (35 matches), Emile Mpenza (29 matches), Roméo Lavia est devenu le sixième joueur à porter la vareuse de City en match officiel. Geert de Vlieger et Jason Denayer ont appartenu au club mais n'ont jamais disputé de rencontre officielle sous les couleurs cityzens. 

Roméo Lavia espère forcément qu'il pourra atteindre un jour des chiffres aussi incroyables que ceux des KDB et Kompany avec City. Mais en attendant, il doit éviter de brûler les étapes pour ne pas devenir une étoile filante du football belge et confirmer son talent aux yeux de tous. 

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK