Premier League: Solskjaer calme les rêves de titre autour de Manchester United

Ole Gunnar Solskjaer
Ole Gunnar Solskjaer - © OLI SCARFF - AFP

Co-leader de Premier League avec Liverpool, mais avec un match en retard à disputer mercredi, Manchester United peut nourrir des ambitions mais la route du titre est encore longue et incertaine, a rappelé lundi son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer.

Les Red Devils se rendent mercredi chez Burnley, 16e du championnat - mais qui a pris 10 points sur les 5 dernières journées - mercredi pour rattraper le match en retard de la première journée, reporté en raison de leur bon parcours en Ligue Europa en août.

Devancé par les Reds à la différence de buts - les deux équipes ont 33 points, un de mieux que Leicester, 3e - Manchester n'a besoin que d'un partage pour se retrouver en tête du classement pour la première fois depuis plus de trois ans, alors que son dernier titre de champion remonte, lui, à 2013, pour la dernière saison sous les ordres d'Alex Ferguson.


>>> A LIRE AUSSI : Valeurs des joueurs : Marcus Rashford le plus cher, Youri Tielemans en explosion

>>> A LIRE AUSSI : Mercato foot : Solskjaer veut dégraisser à Manchester United, Fletcher nommé adjoint


Mais si son équipe est en avance sur tous ses temps de passage de l'an dernier où elle avait fini 3e, le Norvégien garde la tête froide.

"On a gagné plus de matches, marqué plus de buts, joué un meilleur football, donc évidemment, c'est positif (mais) le classement a l'heure actuelle n'a aucune importance", a assuré Solskjaer à la veille du déplacement à Burnley.

"Mars et avril sont les mois où le titre peut se jouer", a-t-il ajouté.

Contre les Clarets, "il s'agira de livrer une bonne prestation et de prendre les points pour ne pas les laisser filer à d'autres équipes", a encore souligné le coach.

Solskjaer a également souligné que le titre était bien plus disputé aujourd'hui qu'à l'époque de Ferguson et tout particulièrement cette année où le calendrier bouleversé par la pandémie de Covid-19 semble avoir nivelé la compétition, alors que United a perdu de sa superbe.

"Il est important qu'on s'installe dans le top 4. Nous n'avons fait ça que trois fois depuis que Sir Alex est parti", a-t-il appuyé.

Pour ce match en retard, Manchester enregistre les retours des défenseurs Luke Shaw et Victor Lindelöf, alors que le milieu de terrain français Paul Pogba et le défenseur camerounais Eric Bailly ont pu s'entraîner, mais restent incertains.

L'attaquant uruguayen Edinson Cavani reviendra, lui, de trois matches de suspension pour une publication jugée raciste dans un commentaire sur Instagram.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK