Premier League : Liverpool encaisse une 4e défaite d'affilée, une première depuis 1923

Liverpool s'est incliné contre Everton 0-2.
Liverpool s'est incliné contre Everton 0-2. - © PAUL ELLIS - AFP

Battu pour la quatrième fois de suite à Anfield, dans le derby contre Everton (2-0), Liverpool a raté l’occasion de se rapprocher du Top 4 et de Chelsea, tenu en échec à Southampton (1-1), samedi pour la 25e journée de Premier League.

Anfield, gazon maudit

Depuis que Burnley est venu mettre fin à 68 matches de championnat sans défaite à Anfield Road, les Reds y enchaînent les déconvenues et c’est le voisin Everton qui a en a profité pour y gagner pour la première fois depuis 22 ans.

Cela permet aux Toffees de rejoindre Liverpool (6e) au nombre de points (40), avec un match en moins, même si le champion sortant reste devant à la différence de buts.

Après le sursaut contre Leipzig mardi en huitième de finale aller de Ligue des Champions (2-0), Liverpool est retombé dans ses travers avec une attaque trop souvent prévisible.

Certains choix tactiques ont semblé très contestables, les hommes de Jürgen Klopp s’acharnant à jouer long en première période alors que le vent soufflait fort.

Liverpool a aussi eu la malchance de tomber sur un Jordan Pickford inspiré dans les cages d’Everton.

Le gardien international anglais, qui avait grièvement blessé Virgil van Dijk au match aller (2-2), s'est magnifiquement détendu sur sa droite pour dévier une reprise de Jordan Henderson (20e). Il est bien sorti dans les pieds de Mohamed Salah, à vingt minutes de la fin, pour protéger l’avantage de son équipe.

Malgré l’absence de son attaquant vedette Dominic Calvert-Lewin, Everton a trouvé la faille à deux reprises.

La première fois sur une superbe ouverture de James Rodriguez qui a permis à Richarlison de placer une frappe croisée imparable dès la 3e minute (1-0) et la seconde sur un penalty transformé par Gylfi Sigurdsson (2-0, 83e).

La sortie sur blessure de Jordan Henderson à la demi-heure de jeu, pour une blessure apparemment musculaire, ajoute aux malheurs des Reds, à qui rien n’est épargné cette saison sur ce plan-là.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK