City et Kompany perdent des plumes à Norwich

Vincent Kompany au duel
Vincent Kompany au duel - © LINDSEY PARNABY - AFP

> Les Belges concernés : Vincent Kompany et Kevin De Bruyne

Comme de coutume, Vincent Kompany a disputé l'intégralité de la rencontre en défense centrale du côté des Cityzens. Kevin De Bruyne, qui a repris les entraînements, n'était pas encore de retour dans le groupe mancunien. Dieumerci Mbokani a pour sa part débuté la rencontre sur le banc et est monté au jeu à la 67ème.

Manchester City, accroché à Norwich (0-0) samedi lors de la 30e journée de Premier League, reste 4e après avoir perdu des points précieux dans la course à un troisième sacre en cinq ans. Les Mancuniens, qui n'ont désormais gagné que deux de leurs huit derniers matches toutes compétitions confondues, ont peut-être même dit adieu au titre.

Même s'ils comptent un match en moins, les "Citizens" sont en effet toujours à une longueur d'Arsenal (3e) qui ne jouera pas ce week-end en raison de la Coupe d'Angleterre. Sans parler du leader Leicester, neuf points devant avant d'affronter Newcastle lundi.

Avec son équipe-type à l'exception de Touré, touché à un talon, "City" a dominé mais son duo Agüero-Bony n'a finalement pas réussi à se procurer d'occasion réellement franche chez le 18e, qui prend d'un coup autant de point que lors des neuf dernières journées.

L'Ivoirien a même été particulièrement transparent avant d'être remplacé par Sterling (58). De son côté, après neuf buts en neuf matches en 2016, le compteur de l'Argentin Agüero reste bloqué à 16 réalisations.

L'équipe de Manuel Pellegrini, sans ressort, ne semble même pas pouvoir prétexter son huitième de finale retour de Ligue des champions mardi contre Kiev, ou le derby de dimanche prochain contre United.

La meilleure attaque de l'élite avait pourtant largement les moyens de ne pas offrir à Norwich sa quatrième "clean sheet" de la saison.

Si la barre mancunienne n'avait renvoyé une volée splendide de Bamford (39) alors que son garde du corps Otamendi s'était, une nouvelle fois montré inquiétant, l'après-midi de l'entraîneur de Norwich Alex Neil aurait même pu être parfaite.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK