Newcastle future grande puissance du football ? Les Magpies entre ambitions proclamées et prudence

Riche de 129 ans d’histoire, Newcastle United a basculé dans une nouvelle ère jeudi en passant sous contrôle d’un fonds d’investissement saoudien, nouveau propriétaire du club. Rachetés pour 333 millions d’euros, les Magpies se mettent déjà à rêver et comptent sur les énormes moyens financiers de leurs nouveaux propriétaires pour concrétiser leurs fantasmes sportifs.

"Cela va prendre du temps, il faudra être patient", a tempéré Amanda Staveley, co-propriétaire du club (10%) et déjà en place en tant que nouvelle directrice du conseil d’administration du club.

Si l’impatience grimpe auprès des fans, l’heure de la grande révolution n’a pas encore sonné. "On veut revenir au sommet mais cela va prendre du temps. On veut se battre pour la Premier League et en Europe. Mais pour remporter des trophées, il faut de la patience", a répété Staveley à Sky Sports Uk.

Avant de réaliser de gros transferts, la nouvelle propriété veut surtout prendre le temps de faire les bons choix aux postes stratégiques. Ainsi, la première grande décision devrait concerner le remplacement de Lee Cherney, actuel Manager général délégué.

Steve Bruce, viré avant son 1000e match ?

3 images
Steve Bruce, actuel entraîneur de Newcastle © AFP or licensors

Mais alors que la trêve internationale est en cours, on se demande surtout quel sera l’avenir de Steve Bruce, actuel coach de Newcastle (19e de Premier League avec 3 petits points. Interrogée sur un éventuel départ de Bruce, Staveley a botté en touche en estimant que ce n’était "pas le moment pour parler de coach ou de nouveaux joueurs".

Les jours de Steve Bruce à St James-Park (stade de Newcastle) semblent toutefois comptés. L’expérimenté manager espère quand même résister et fêter son 1000e match en tant que coach lors du prochain duel face à Tottenham. "Je veux continuer à être le coach de cette équipe mais je dois être réaliste. Je ne suis pas stupide et je sais ce qu’il peut se passer avec les nouveaux propriétaires", a souri Bruce.

On a hâte de renforcer l’équipe mais on doit agir en accord avec le fair-play financier

Pour entrer en compétition avec les Emiratis de Manchester City, les Saoudiens de Newcastle comptent bien envisager leur reconstruction step by step, en respectant toutes les réglementations. "Tout le monde parle de grands noms mais ce dont on a besoin, c’est une équipe qui travaille bien ensemble. C’est très important", a rappelé Amanda Staveley. "On a déjà une belle équipe et on a hâte de la renforcer mais on doit agir en accord avec le fair-play financier. C’est un projet sur le long terme. Pour le moment, on doit penser à tout bien mettre en place, au niveau footballistique, au niveau commercial. Il faudra réaliser des investissements à tous les niveaux", a-t-elle encore ajouté.

La légende Shearer enthousiaste… mais conscient de "l’hypocrisie" autour du respect des droits de l’homme

3 images
Alan Shearer, ancienne gloire de Newcastle © AFP and licensors

Des appels au calme et à l’équilibre qui contrastent avec l’euphorie constatée jeudi. Des centaines de supporters se sont déjà rassemblés devant le stade pour clamer leur joie alors que d’anciennes gloires du club comme Alan Shearer se sont montrées enthousiastes sur les réseaux sociaux.

Des célébrations qui détonnent avec l’indignation des défenseurs des droits de l’homme, opposés à ce rachat de la part du fonds lié à la famille royale saoudienne. Amnesty International a notamment condamné la décision de la Premier League de "permettre à des personnes impliquées dans de graves violations des droits humains d’entrer dans le football anglais simplement parce qu’elles ont les poches pleines".

"C’est une honte pour le football anglais", réalisé au mépris "des droits humains" et de "la justice", a de son côté dénoncé Hatice Cengiz, la fiancée du journaliste saoudien assassiné Jamal Khashoggi.

Des réactions entendues par Alan Shearer qui assume tant bien que mal sa réaction enthousiaste. "Le football vous met parfois dans des positions difficiles… et il peut vous rendre hypocrites aussi.", reconnaissait-il vendredi auprès de 'The Athletic'. "On se doit – nous et le reste du monde – d’écouter les preuves des violations des droits humains en Arabie Saoudite pour nous éduquer et savoir dans quoi nous nous engageons."

En attendant son prochain match de championnat face à Tottenham, Newcastle a déjà enregistré un boom des demandes pour les tickets. La rencontre est en effet sold-out, une 1ère cette saison, alors que la vente d’abonnement a également connu une hausse importante.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK