Michy Batshuayi, de la chauve-souris à l'aigle

Batshuayi et Roy Hodgson
Batshuayi et Roy Hodgson - © Twitter - Crystal Palace

Devenu indésirable à Valence et pas requis à Chelsea, Michy Batshuayi semble enfin trouver un club - et surtout un entraîneur - heureux de sa présence. En seulement 11 jours à Palace et deux petites montées au jeu, Batsman a l’air d’avoir convaincu les Eagles et son nouveau boss, Roy Hodgson.

Pendant de longs mois, Roy Hodgson a dû faire avec le seul Jordan Ayew en pointe de son attaque : Christian Benteke blessé au genou et Alexander Sorloth pas au niveau de la rigoureuse Premier League. Du coup, pour les créatifs Andros Townsend et surtout Wilfried Zaha, difficile de s’exprimer au mieux quand votre pointe d’attaque n’attire pas assez d’attention ou ne vous permet pas assez d’appuis. Depuis la fin du mercato, le manager septuagénaire des Eagles et ses deux créatifs revivent puisqu’ils peuvent compter de nouveau sur un Benteke sans pépin physique et sur un deuxième attaquant belge qui se donne sur le front de l’attaque : "Il fait tout pour tirer au but, il bosse beaucoup et tente beaucoup de courses dans le dos des défenses. Sur sa courte période sur le terrain (30 minutes de jeu, ndlr), il a tenté 5 ou 6 frappes."

Deux montées au jeu, 38 minutes cumulées en Premier League en ce début de mois de février, les chiffres ne sont pas encore totalement rassurants pour Batsman mais après le petit calvaire en Espagne (3 buts en 23 matches), Batshuayi semble revivre déjà sous le maillot des Glaziers. Plus d’un an depuis sa dernière titularisation en Premier League, le 20 janvier lors de la victoire 0-4 de Chelsea à Brighton, Michy pourrait bientôt détrôner son pote Benteke pour débuter une rencontre de Premier League : "Ce qu’il doit faire pour débuter un match ? Continuer ce qu’il est en train de faire", a déclaré Hodgson au ES Standard à l’issue du partage hier entre West Ham et Crystal Palace.

Les Eagles, leurs fans et leur coach : Michy semble avoir trouvé tout ce dont il avait besoin pour bien redémarrer sur son Eldorado de Crystal Palace.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK