Lukaku poussé vers la sortie à Everton sur conseil "d'une sorte de vaudou" ?

Romelu Lukaku
Romelu Lukaku - © OLI SCARFF - AFP

En juillet dernier, Manchester United officialisait la signature de Romelu Lukaku en provenance d’un autre club anglais, Everton. "Je suis heureux d'annoncer formellement mon arrivée à Manchester United après la signature d'un contrat de cinq ans avec le meilleur club du monde. Je voulais aussi profiter de l'occasion pour remercier tout le monde à Everton pour leur magnifique support et les beaux souvenirs que nous partageons ensemble. Vous resterez à jamais dans mon coeur", avait précisé le Diable rouge à l’époque.

Actionnaire majoritaire des Toffees, Farhad Moshiri est revenu sur ce départ… six mois après. "J'ai passé deux étés à essayer de le conserver. Le premier été, cela m'a pris trois mois, et nous avons réussi à le garder un an de plus. L'été dernier, nous lui avons proposé une meilleure offre que Chelsea mais il ne voulait simplement pas rester.... Si je vous dis ce que nous lui avons proposé, vous ne me croirez pas. Son agent s'est rendu à Finch Farm (ndlr : le centre d'entraînement d'Everton) pour signer le contrat. Puis soudain, durant la réunion, Romelu a appelé sa mère et a dit qu'elle était en pèlerinage en Afrique, qu'elle avait vu une sorte de vaudou qui disait qu'il devait signer en faveur de Chelsea. Que pouvez-vous faire ? Son cerveau était parti", a-t-il raconté.

Une histoire étrange, d’autant que Lukaku a finalement opté pour Manchester United.

Le joueur n'a pas tardé à réagir. Selon Matt Hughes, journaliste du Times, Lukaku est "fâché et déçu" après les déclarations de Moshiri. Il a confirmé qu'Everton lui avait fait une très bonne offre. Il a précisé qu'il l'avait rejetée parce qu'il ne croyait pas au projet. Lukaku a encore ajouté qu'il ne croyait pas au vaudou. Il a même consulté ses avocats en vue d'éventuelles actions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK