Lukaku : "Je soulèverais des montagnes pour Mourinho"

Romelu Lukaku traverse une petite crise d'efficacité et de confiance. Constamment titularisé en pointe de l'attaque de Manchester United, le meilleur buteur de l'histoire des Diables Rouges a vu récemment José Mourinho le laisser sur le banc des remplaçants contre Everton, son ancien club, et lors du derby mancunien face à City. Même si l'ex-Anderlechtois a connu quelques soucis musculaires début novembre, ce passage par la case réserviste n'a pas fait plaisir à l'ambitieux n°9.

"J'ai eu une conversation avec le coach au sujet de ma petite baisse de confiance. Je lui ai dit que la saison dernière avait été longue, encore plus avec la Coupe du Monde, et que j'étais un eu fatigué. Il l'avait vu. Il a pris la décision de me mettre un peu au repos. Il m'a dit que je n'avais pas l'air heureux, que j'étais en colère. Je lui ai dit que c'était vrai et que je n'arrivais pas vraiment à sourire. Cette conversation a duré dix minutes mais il a réussi à me 'donner un nouveau feu' pour que je retrouve a motivation" explique Big Rom dans un entretien accordé au Bleacher Report.

Le Belge est revenu plus précisément sur sa relation avec l'entraîneur portugais qu'il a déjà  côtoyé à Chelsea à l'été 2013.

"Je suis un de ses joueurs préférés dans l'équipe. Je soulèverais des montagnes pour lui. Et il le sait. C'est un coach honnête, qui vous dit ce qu'il pense. Si vous n'acceptez pas son fonctionnement, c'est un gros problème. Travailler avec lui à 24 ans est totalement différent que de travailler sous ses ordres à 19 ou 20 ans. A Chelsea, il était très dur avec moi, il était tellement exigeant. Je faisais tout bien mais il était toujours aussi exigeant. Maintenant, je le comprend. Il voulait juste me pousser à être meilleur. C'est quelqu'un qui ne veut pas être deuxième, il veut être le numéro un."

Et Lukaku de poursuivre sur les nombreuses critiques dont il est victime : "J'ai de l'ambition et je le dit à haute voix. Certaines personnes n'aiment pas ça. Ma première touche ? Je l'améliore tous les jours. Mon physique ? Je suis un des joueurs les plus costaud de Premier League. Je ne suis jamais blessé, je suis toujours présent. Mon manque d'efficacité ? Ça m'énerve d'abord moi-même. Je suis un buteur, je veux marquer."

"Je ne veux pas répondre aux critiques de Paul Scholes. Quand on s'est vus avant qu'il dise cela à la télévision, on s'est serrés la main. Et tout était normal. Ces experts sont payés pour dire ce genre de choses. Quand on les voit en face-à-face, ce n'est pas la même chose. Du coup, je n'y prête pas vraiment attention" assure-t-il encore.

"J'ai signé à United pour gagner un maximum de titres. Je donnerai toujours le meilleur de moi-même pour ce club car les dirigeants m'ont donné l'opportunité d'être compétitif dans le meilleur championnat. Je serai toujours reconnaissant pour cela" conclut le Diable Rouge, sous contrat avec ManU jusqu'en juin 2022.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK