Mené, Liverpool renverse Tottenham et poursuit son cavalier seul en tête de Premier League

Mené, Liverpool renverse Tottenham et poursuit son cavalier seul en tête de Premier League
3 images
Mené, Liverpool renverse Tottenham et poursuit son cavalier seul en tête de Premier League - © PAUL ELLIS - AFP

Liverpool a eu chaud, mais Liverpool poursuit sa marche en avant. Cueillis à froid par un but précoce (1’) de l’inévitable Harry Kane, les Reds ont longtemps buté sur un Paulo Gazzaniga de gala. Le portier de Tottenham, suppléant de Lloris, a multiplié les arrêts exceptionnels sur sa ligne pendant de nombreuses minutes avant de s’avouer vaincu sur une frappe de Henderson (52’). Mo Salah s’est ensuite chargé d’inscrire le but de la victoire sur un penalty concédé par Aurier (73’). A noter que du côté des Spurs, seul Toby Alderweireld était titulaire, Jan Vertonghen étant lui cloué sur le banc. Du côté de Liverpool, Origi n'a eu droit qu'à quelques minutes de jeu.

9e victoire en dix matchs donc pour les Reds qui caracolent sereinement en tête avec 28/30 et donc six points d’avance sur Manchester City. Pour Tottenham, qui pointe désormais à une indigne 10e place, c’est un nouveau coup d’arrêt.


Le film du match

Les retardataires coincés dans les travées d’Anfield doivent s’en mordre les doigts, ils ont raté un but dans cette rencontre. Dès la 1e minute de jeu, c’est Harry Kane qui vient climatiser tout le stade dans son “style” caractéristique. L’Anglais est à la retombée d’une violente frappe de Son sur la barre et place calmement au fond, c’est 0-1 après 50 secondes de jeu ! Le renard des surfaces british a encore frappé. Assommé après ce coup sur la cafetière précoce, Liverpool est K.O. Le rythme retombe et il faut attendre la 20e minute de jeu pour voir la première incartade des Reds, soldée par une demi-volée infructueuse de Salah.

En quelques minutes, le match s’emballe à nouveau. Si Tottenham passe proche du but du break avec une double occasion pour Alli et Eriksen (24’), c’est Liverpool qui va passer la seconde. Et du côté des visiteurs, un homme va alors endosser sa cape de sauveur : Paulo Gazzaniga. Le portier argentin va multiplier les prouesses pour maintenir le score intact. 

Il se détend d’abord parfaitement sur une frappe somptueuse de Salah et une tentative de reprise de Firmino (27’), puis sur une tête puissante de Van Dijk sur coup-franc (29’), avant de parachever son chef d’oeuvre personnel en détournant un lourd envoi d’Alexander-Arnold. Triple intervention décisive de l’ange gardien des Spurs.

La seconde mi-temps commence comme la première s’était terminée : par un arrêt de Gazzaniga devant Firmino. Sur le dégagement du gardien argentin, Son s’impose au duel avec Lovren et catapulte une violente frappe...sur la transversale. Retour des vestiaires sur les chapeaux de roue. 

Alors que Gazzaniga avait repoussé l’échéance en première mi-temps, il doit s’avouer vaincu à la 52e minute. Sur un ballon mal dégagé par la défense des Spurs, Fabinho cherche Firmino mais trouve Henderson d’une louche précise dans la surface. Le médian place une frappe limpide dans le petit filet londonien (1-1). 

Nouveau tournant dans cette rencontre à la 72e. Au duel avec Mané, Aurier glisse, se relève et tente de dégager le ballon mais accroche le mollet du Sénégalais. Penalty pour Liverpool que Salah se charge de convertir en force (2-1). Malgré plusieurs incartades de part et d’autre en fin de match, le score n’évoluera plus.


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK