Leicester retrouve son stade, pour un adieu dans l'émotion à son président

Leicester retrouve son stade, pour un adieu dans l'émotion à son président
Leicester retrouve son stade, pour un adieu dans l'émotion à son président - © OLI SCARFF - AFP

Un ultime adieu après deux semaines de recueillement : les joueurs de Leicester retrouvent samedi dans l'émotion leur King Power Stadium, aux abords duquel leur président a trouvé la mort dans un accident d'hélicoptère, déterminés comme les supporters à rendre hommage à Vichai Srivaddhanaprabha.

"Nous connaissons nos fans, ils sont fantastiques... Ils étaient 3000 lors de notre dernier match à Cardiff (une semaine après l'accident du 27 octobre) et il y a eu beaucoup d'émotion partagée avec eux après la rencontre", se rappelle l'entraîneur Claude Puel. "Nous pouvons imaginer ce que ce sera à la maison avec 30.000 personnes dans le stade", que Leicester retrouve pour la première fois depuis le drame.

Contre Burnley samedi en championnat, le club tout entier rendra hommage à l'homme d'affaires thaïlandais adulé dans cette ville du centre de l'Angleterre et sous la direction duquel les Foxes ont décroché un titre inespéré de Champion d'Angleterre en 2016, pour leur deuxième saison seulement après leur retour dans l'élite.

Avant la rencontre, des milliers de fans prévoient de se rendre au stade en marchant depuis le centre-ville, une "Marche pour Vichai" pour honorer les cinq personnes tuées dans le crash.

Une vidéo "hommage à Khun Vichai" sera diffusée sur les écrans géants du stade et deux minutes de silence seront également respectées avant le coup d'envoi, tandis que des écharpes commémoratives seront offertes aux supporters et que les joueurs arboreront des t-shirts d'échauffement rendant hommage à leur président mort dans le crash de son hélicoptère lorsqu'il quittait le King Power Stadium le 27 octobre après le match de championnat contre West Ham (1-1).

Durant la première période de la rencontre, les Foxes porteront un maillot sur lequel sera brodé le nom de "Khun Vichai", remplacé en seconde période par le coquelicot de la mémoire, pour le centenaire de l'armistice de la Première guerre mondiale.

"Khun Vichai était un grand homme, respecté, à la fois au club de Leicester et en général", se souvient l'attaquant de Burnley Chris Wood, qui a joué au club de 2013 à 2015. "Il y aura beaucoup d'émotion autour du match, donc nous devrons gérer cela en offrant notre respect puis en étant prêts" pour la rencontre.

L'émotion sera plus grande encore dans les rangs des Foxes, qui ont été nombreux en début de semaine à se rendre en Thaïlande pour les funérailles de Vichai Srivaddhanaprabha et n'ont pu s'octroyer une préparation optimale en vue de la rencontre.

"Ce n'est pas facile de se préparer pour ce match, mais l'unité qui règne entre nous tous donne une bonne sensation, une bonne énergie, une force fantastique", décrit Puel, qui avait déjà réussi à concerner sportivement ses joueurs quelques jours après le drame pour aller s'imposer à Cardiff (1-0). "Notre force, notre état d'esprit, notre attitude positive, et le soutien de nos fans seront très importants".

Pour pérenniser l'hommage de Leicester et de ses supporters au président défunt, une statue Vichai Srivaddhanaprabha sera érigée au King Power Stadium, a annoncé ce vendredi son fils Aiyawatt, également vice-président du club.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK