Le tour d'horizon des futurs champions européens

Football: Tour d'horizon des champions européens
Football: Tour d'horizon des champions européens - © Belga Image

Certains championnats européens connaissent déjà le nom de l’heureux élu pour cette compétition 2014-2015. D’autres décomptent les jours et tremblent en vue du suspense qui les attend.

FRA Chelsea n’aura pas le blues en fin de saison    

En Premier League, Chelsea (64 points pour 28 matches) a creusé un écart confortable depuis plusieurs semaines. Les Blues, avec Eden Hazard et Thibaut Courtois, ont laissé le Manchester City (58 points pour 29 matches) de Vincent Kompany et Dedryck Boyata à six unités. Les hommes de José Mourinho possèdent même un match de moins. Ils devront encore accueillir Manchester United et Liverpool notamment ainsi que se déplacer à Arsenal. Depuis le week-end dernier, les Citizens regardent davantage derrière, où Arsenal (57 points pour 29 matches) trône fièrement avec un point de retard, que devant. Et la tendance ne devrait plus s’inverser. Les trois derniers rescapés anglais viennent d’ailleurs d’être éliminés en huitièmes de finale de Champion’s League.
La bagarre pour la deuxième place s’annonce serrée puisque Manchester United, avec Marouane Fellaini et Adnan Januzaj, est à l’affût malgré des prestations inférieures aux attentes. Le Liverpool de Simon Mignolet revient tel un boulet de canon et devance dorénavant Toby Alderweireld (Southampton) ainsi que les 3 Belgian Spurs (Jan Vertonghen, Nacer Chadli et Mousa Dembélé).
Il reste neuf journées de championnat, la dernière se déroulera le dimanche 24 mai.

> Premier League: le classement complet

ESP Barça-Real: un point c’est tout, un point c’est rien    

FC Barcelone: 21 victoires en 27 matches, 78 buts marqués, 16 buts encaissés et 65 points au classement. Real Madrid: 21 victoires en 27 matches, 77 buts marqués, 24 buts encaissés et 64 points au classement. Le Barça possède Lionel Messi, le Real possède Cristiano Ronaldo. Les Blaugrana ont récupéré le leadership pour un point il y a peu mais pourrait déjà le perdre ce dimanche au vu du Clasico qui s’annonce en Catalogne. Ce dernier ne sera pas décisif car il restera encore dix journées de Liga ensuite. L’avantage psychologique se situe actuellement dans le camp barcelonais. Les Madrilènes, en baisse de régime, sont passés in extremis en Champion’s League face à Schalke 04. James Rodriguez devrait faire son retour début avril, de quoi peut-être rétablir un certain équilibre dans la composition de Carlo Ancelotti. En face, on se demande si Thomas Vermaelen disputera la moindre minute cette saison.
Avec respectivement 57 et 56 unités, Valence et l’Atletico Madrid tiennent remarquablement la distance.
Il reste onze journées de championnat, la dernière se déroulera le dimanche 24 mai.

> Liga: le classement complet

ITA Le Bayern Munich décompte avant la célébration    

Le championnat allemand est passionnant mais son suspense ne l’est plus. Comme l’an dernier, le Bayern (64 points pour 25 matches) carbure à toute vitesse: une seule défaite, 70 buts inscrits et seulement 11 ramassés par Manuel Neuer dans sa cage. Avec Kevin De Bruyne, Wolfsburg (53 points pour 25 matches) réalise une excellente saison mais devra se contenter de la deuxième position finale. Le Borussia Monchengladbach, avec Thorgan Hazard, suit à bonne distance (9 points) et devra se méfier du Bayern Leverkusen et de Schalke 04 s’il veut terminer sur le podium de la Bundesliga.
Il reste neuf journées de championnat, la dernière se déroulera le samedi 23 mai.

> Bundesliga: le classement complet

ITA La Vieille Dame garde son siège    

Mine de rien, la Juventus (64 points pour 27 matches) mène le Calcio avec quatorze points d’avance sur l’AS Rome (50 points pour 26 matches). Certes les hommes de Garcia ont un match de retard mais l’élan est brisé dans le club de Radja Nainggolan. Les voisins de la Lazio (46 points pour 26 matches) menaçent la Roma avec une rencontre en moins également. Dries Mertens et Naples sont quatrièmes avec le même nombre de points.
Il reste onze journées de championnat, la dernière se déroulera le dimanche 31 mai.

> Calcio: le classement complet

FRA OL-PSG-OM-ASM: quatre pour un titre    

Le suspense a déserté l’Allemagne et l’Italie pour se concentrer sur l’Hexagone. Lyon (58 points pour 29 matches) occupe toujours le siège de leader convoité par le PSG (56 points pour 29 matches), champion sortant et qui a déjà refusé plusieurs fois de s’y asseoir. Marseille (54 points pour 29 matches), terrible furie du premier tour, n’a pas encore abdiqué. Michy Batshuayi et ses équipiers risquent de voir Yannick Ferreira Carrasco et Monaco débouler (50 points pour 28 matches). Saint-Etienne (49 points pour 29 matches) et Bordeaux (48 points pour 29 matches) sont en embuscade pour punir les faux-pas des quatre grosses cylindrées de tête. La logique veut que le titre n’échappe pas au PSG qatari mais les joueurs de Blanc pourraient encore perdre un paquet de plumes s’il venaient à réaliser une très belle performance en Champion’s League. Les Monégasques sont également parvenus à rallier les quarts de finale de l’épreuve européenne. Les Marseillais doivent eux encore accueillir le PSG et Monaco.
Il reste neuf journées de championnat, la dernière se déroulera le samedi 23 mai.

> Ligue 1: le classement complet

Ailleurs en Europe    

Aux Pays-Bas, où il ne reste que sept journées à disputer, le PSV se promène avec onze points d’avance sur l’Ajax et 19 sur Feyenoord. Le constat est différent au Portugal: Benfica n’a que quatre unités de mieux que le FC Porto. Il reste là neuf journées de championnat. En Russie, Axel Witsel et Nicolas Lombaerts possèdent cinq longueurs d’avance sur le CSKA Moscou alors qu’il leur reste onze rencontres à jouer. En Grèce, les leaders partagent actuellement leur position. L’Olympiakos et le Panathinaikos (58 points tous les deux mais un match de plus pour le Pana) n’ont plus que huit journées pour se départager. Enfin, le Besiktas (54 points pour 24 matches) domine le championnat turc. Galatasaray et Fenerbahce complètent le podium et restent pleinement dans la course pour le titre à dix journées de la fin de compétition. 


M. Berger

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK