Le Leicester de Tielemans et Praet, accroché par Villa, se complique la tâche en League Cup

Le Leicester de Tielemans et Praet, accroché par Villa, se complique la tâche en League Cup
Le Leicester de Tielemans et Praet, accroché par Villa, se complique la tâche en League Cup - © OLI SCARFF - AFP

Aston Villa est en ballottage légèrement favorable pour la qualification en finale de Coupe de la Ligue anglaise après le nul (1-1) ramené de Leicester, le dauphin de Liverpool, en match aller de la demi-finale, mercredi.

Titulaires chez les Foxes, Dennis Praet et Youri Tielemans ont été remplacés respectivement à la 46e et 74e minute. Bjorn Engels ne figurait pas dans la sélection d'Aston Villa. Le match retour au Villa Park est prévu le 22 janvier

Seulement 17es de Premier League, les Villans ne partaient franchement pas favoris pour ce match, d'autant que leur présence à ce stade de la compétition relevait presque d'un malentendu.

Au tour précédent, ils avaient dominé la classe biberon de Liverpool, les seniors étant pris par le Mondial des clubs au Qatar, avec beaucoup moins de facilité que le score (5-0) ne le laissait imaginer.

Pour ne rien arranger, le club de Birmingham était privé d'attaquant valide, ce qui avait obligé Dean Smith à aligner une équipe avec un "faux neuf".

"On a quelques joueurs à la mentalité offensive sur le terrain, espérons qu'ils soient aussi bons que Manchester City hier soir", avait glissé avant le match l'entraîneur en plaisantant à moitié, en référence à la victoire des Citizens à Old Trafford (3-1), eux aussi sans avant-centre de métier, mardi lors de l'autre demi-finale aller.

Et le coup a bien failli marcher avec un but du latéral français Frédéric Guilbert à la réception d'un centre d'un autre ancien pensionnaire de Ligue 1, Anwar El-Ghazi (0-1, 28e)

Aston Villa aurait même pu mener 2-0 si la tête d'Ezri Konsa, qui avait devancé Kasper Schmeichel, n'avait pas été repoussée par la barre (42e).

Une occasion que regretteront peut-être au final les Villans, qui ont en plus été fautifs sur l'égalisation, après avoir pourtant bien maîtrisé Jamie Vardy, le meilleur buteur du championnat.

Sur un coup franc dans son camp, joué avec un peu trop de désinvolture, Leicester a récupéré le ballon et Kelechi Iheanacho, entré 5 minutes plus tôt, a mis les deux équipes à égalité (1-1, 74e).

Un résultat qui reste favorable pour les visiteurs au vu des occasions ratées par Ayoze Perez (13e), Vardy (19e, 82e) ou James Maddison (63e, 73e), mais qui laisse une chance réelle aux Foxes qui n'ont jamais perdu une demi-finale dans cette compétition sur les 5 participations précédentes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK