Benteke offre la victoire à Villa

Christian Benteke offre la victoire à Aston Villa
4 images
Christian Benteke offre la victoire à Aston Villa - © AFP

Après un week-end consacré à la Cup, le championnat a repris ses droits. Sept des neuf premiers au classement étaient sur les pelouses ce samedi. Les Belges se sont encore une fois montrés plutôt à leur avantage dans les stades de Premier League.

En début d'après midi, Everton, avec Marouane Fellaini et Kevin Mirallas, ont dominé Manchester City sans Vincent Kompany toujours convalescent (2-0).

Christian Benteke a une nouvelle fois sauvé ses couleurs. Tenu en échec à un quart d'heure du terme de la rencontre, le Diable Rouge a inscrit le but de la victoire d'Aston Villa à dix minutes du coup de sifflet final (3-2). Aston Villa se donne un peu d'air dans la course au maintien. 

West Bromwich et Romelu Lukaku n'ont pas pu faire mieux qu'un nul vierge sur le terrain de Stoke City. Thomas Vermaelen a, lui, assisté depuis le banc des remplaçants à la victoire 2-0 d'Arsenal sur la pelouse de Swansea.

Manchester United, victorieux 1-0, a bien profité du faux pas de son voisin mancunien pour se rapprocher encore un peu plus du titre. 

Les scores en direct

Everton - Manchester City : 2-0

Everton reçoit Manchester City en ouverture de cette 30e journée.  Marouane Fellaini et Kevin Mirallas sont titularisés dans les rangs des Toffees par contre Vincent Kompany, toujours convalescent, n'est pas repris. Les Blues de Liverpool doivent obtenir un résultat pour rester dans le tempo de la course à l'Europe.

Et les deux Belges se mettent rapidement en évidence. "Big Fella" écope d'un carton jaune pour un tacle en retard sur James Milner. Un bristol qui le privera des deux prochains matches (7e). Trois minutes plus tard, Kevin Mirallas expédie une fusée dans la lucarne de Joe Hart. Malheureusement pour lui ce superbe but est annulé pour un hors-jeu pas vraiment évident (10e).

Everton domine la rencontre et trouve l'ouverture à la demi-heure. Seamus Coleman s'amuse sur le flanc droit avant de céder le ballon plein axe à Leon Osman. Le médian anglais ajuste Joe Hart d'une frappe puissante des 25 mètres (1-0). La réaction de City est timide, Carlos Tevez tire à côté. Anichebe et Mirallas s'illustrent encore avant la pause.

En deuxième période, les Citizens sont beaucoup plus présents et Jan Mucha doit sortir le grand jeu face Tevez, Milner ou Zabaleta. En fin de rencontre, Manchester réclame un penalty pour une main de Marouane Fellaini. Lee Probert ne bronche pas. Nikica Jelavic assure définitivement la victoire des Toffes dans les arrêts de jeu au terme d'un contre mené par Fellaini (2-0).

Aston Villa - Queens Park Rangers : 3-2

C'est peut-être lors de cette 30e journée que s'est joué le maintien pour Aston Villa et la relégation pour Queens Park Rangers. La victoire du premier sur le second (3-2), au terme d'un match époustouflant, permet aux Villains, premier non-relégables, de prendre sept points d'avance sur leurs adversaires du jour et Reading et six sur Wigan, qui accueille Newcastle dimanche.

Jermaine Jenas incrit le premier but de la rencontre pour Queen Park Rangers (0-1, 23'). Gabriel Agbonlahor égalise dans les arrêts de jeu de la première mi-temps d'une tête piquée sur un bon centre de Matthew Lowton (1-1, 47').

Andreas Weimann donne l'avantage à son équipe d'un joli tir du gauche qui ne laisse aucune chance à Julio César (2-1, 59') mais quelques minutes plus tard,  Andros Townsend égalise pour QPR (2-2, 73').

Christian Benteke offre la victoire à Villa ! Le Diable Rouge est à la réception d'un centre en retrait de Weimann au point de pénalty et place le ballon au fond des filets adverses d'un plat du pied gauche (3-2, 81').

Le but de Benteke est le 50ème but marqué en Premier League cette saison par un Belge !

Stoke City - West Bromwich : 0-0

West Bromwich Albion est reparti de Stoke avec un score vierge. Aligné 75 minutes, Romelu Lukaku a hérité de la plus belle occasion de WBA en seconde période, mais n'a pu cadrer sa tête. WBA, 44 points, est 8e.

Swansea - Arsenal : 0-2

Pour les Gunners, il fallait rester sur la lancée de la belle et inutile victoire contre le Bayern Munich (2-0) mercredi en Ligue des Champions et aller gagner à Swansea. Et les joueurs d'Arsene Wenger, qui a encore laissé Thomas Vermaelen sur le banc des remplaçants, ont reproduit samedi une autre grosse performance pour vaincre les Gallois.

Nacho Monreal (0-1, 74') et Gervinho (0-2, 90+1') ont donné la victoire aux Londoniens qui ont maîtrisé le match, sous l'impulsion d'un excellent Santi Cazorla.

Michu a raté deux grosses occasions pour Swansea (20' et 33') et Alex Oxlade-Chamberlain a trouvé par deux fois la barre pour Arsenal (5' et 42') mais sur l'ensemble de la rencontre, les partenaires de Laurent Koscielny, excellent en défense, ont dominé, confisquant souvent le ballon à une équipe qui a pourtant l'habitude de le confisquer elle-même à ses adversaires.

Grâce à cette victoire cruciale, Arsenal revient donc à deux points de Chelsea, 4e, et à quatre longueur de Tottenham, 3e. Les Blues reçoivent West Ham dimanche alors que les Spurs accueillent eux Fulham pour deux derbies londoniens qui, en cas de résultat favorable, pourrait faire les affaires d'Arsenal, cinquième club londonien.

Southampton - Liverpool : 3-1

Southampton ouvre le score par le Français Morgan Schneiderlin (1-0, 6'). Richard Lambert accentue l'avance de Southampton (2-0, 33').

Philippe Coutinho réduit le score et remet Liverpool dans le sens de la marche juste avant la pause (2-1, 45').

Jay Rodriguez donne un avantage de deux buts à son équipe à dix minutes de la fin de la rencontre (3-1, 80').

Le succès de Southampton contre Liverpool (3-1) pourrait également être crucial dans la course au maintien. Mais avec encore huit journées à journée, beaucoup de choses peuvent encore se passer.
 

Manchester United - Reading : 1-0

United n'a pas brillé, United n'a pas dominé, United n'a pas trop tremblé non plus mais United s'est imposé et a profité au maximum de la défaite de Manchester City à Everton (2-0) un peu plus tôt dans la journée.

C'est Wayne Rooney, titulaire en pointe, qui a donné la victoire aux siens (1-0, 21') d'une frappe déviée. Dix jours après avoir été laissé sur le banc par Sir Alex Ferguson face au Real Madrid en Ligue des champions, l'attaquant anglais a répondu comme il fallait avec deux buts lors des deux derniers matches, contre Chelsea en Cup (2-2) le week-end dernier et donc face à Reading (1-0) samedi. Son 12e but de la saison en championnat a offert une 12e victoire de suite à domicile en championnat à Manchester United.

Ferguson ne retiendra que la victoire et il n'y a bien que les trois points qui comptent ce week-end. Cette saison, les Red Devils ont à peine eu à briller pour prendre quinze points d'avance sur leur dauphin. Ils ont su être efficaces quand il le fallait, comme samedi et attendre les erreurs de City et des autres.

Reading a souvent eu la maîtrise du match et du ballon à Old Trafford mais sans jamais vraiment se montrer dangereux, hormis sur une frappe de Robson-Kanu (35'). Peu inquiété, MU s'est lui contenté de gérer son avance jusqu'à la fin.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK