L'Italie, l'Ajax, la Belgique ? Vertonghen face à un choix majeur

Jan Vertonghen, à gauche, et Hugo Lloris
Jan Vertonghen, à gauche, et Hugo Lloris - © DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

Ca sent tout doucement la fin de la belle histoire entre Jan Vertonghen et Tottenham. Le défenseur belge, arrivé chez les Spurs en juillet 2012, pense à son avenir. Il sera libre en juin.

A 32 ans, Jan Vertonghen arrive à un tournant de sa carrière. Le défenseur belge porte la vareuse de la formation anglaise depuis huit saisons et il arrive en fin de contrat au 30 juin prochain. Les négociations ont avancé pour une prolongation, mais elles sont désormais au point mort. Le Diable rouge le plus capé de l'histoire (118) souhaiterait poursuivre pour deux saisons, les Spurs n'en proposeraient qu'une. Restera-t-il en Angleterre ? Reviendra-t-il à l'Ajax ou en Belgique ?

Tentative de réponse avec le principal intéressé, dans les colonnes du Mirror. "C'est un moment important. Je suis arrivé à un stade où je dois prendre une feuille et indiquer les avantages et inconvénients des différentes propositions. Je vais probablement devoir m'arrêter dans 3-4 ans donc je dois bien réfléchir à ce que je souhaite pour la suite : l'endroit où je veux vivre, la langue que je veux parler, la culture que je veux côtoyer. Sans oublier les compétitions où je voudrais jouer et les trophées que je souhaite remporter. Je refuse d'avoir des regrets à la fin de ma carrière", a-t-il expliqué.

On l'imagine assez mal rester à Tottenham, formation totalement en reconstruction qui plus est sous les ordres de José Mourinho. Au rayon des clubs étrangers, le gaucher de Saint-Nicolas peut compter sur l'intérêt de l'Inter Milan (avec Romelu Lukaku et son ami Christian Eriksen) et de Naples (avec son ami Dries Mertens). L'Ajax Amsterdam rêve naturellement d'un retour de son ancien capitaine, qui a porté la vareuse ajacide avec un franc succès (2007-2012). En Belgique, seuls Anderlecht et le FC Bruges peuvent éventuellement se le payer. Le Germinal Beerschot est son club formateur, mais il n'y a jamais évolué en équipe première car repéré et recruté à 16 ans... par l'Ajax.

Le plus logique serait de tenter une dernière aventure hors de nos frontières avant, peut-être, d'y finir son exemplaire parcours. Bosseur, positif, humainement attachant, gratuit : Vertonghen a tout du renfort idéal.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK