Klopp : "J'espère que ce ne sera pas la dernière fois qu'une femme arbitrera un sommet masculin"

Klopp : "J'espère que ce ne sera pas la dernière fois qu'une femme arbitrera un sommet masculin"
Klopp : "J'espère que ce ne sera pas la dernière fois qu'une femme arbitrera un sommet masculin" - © OZAN KOSE - AFP

A 35 ans, Stéphanie Frappart va marquer l’histoire du football aujourd’hui. La Française est la première femme désignée comme arbitre principale d’une rencontre masculine majeure, la Supercup européenne entre Liverpool et Chelsea. C’est le résultat d’un superbe parcours pour cette jeune femme qui, il y a 4 ans, était déjà la première à siffler une rencontre masculine de ligue 2 tout en imposant le respect à ces messieurs. Il semblerait même que les joueurs soient plus enclins à respecter les décisions et à moins exprimer leur colère lorsqu’elles viennent d’une arbitre plutôt que d’un arbitre.

Et ce mercredi soir c’est donc Liverpool-Chelsea, une rencontre de prestige. Le match de la reconnaissance comme elle l’indique dans la conférence de presse internationale qui précède l’événement : "Ça a changé ma vie. Aujourd’hui on me connaît un peu partout dans le monde".

Et cette désignation est unanimement saluée par le monde plutôt masculin du football.

Jurgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool souligne le fait que : "c’est une première donc c’est un peu particulier. Mais j’espère que ce n’est pas la dernière". Le coach allemand, habitué aux traits d’humours dans ses conférences a aussi indiqué qu’il essayerait de montrer son plus beau visage sinon sa mère serait fâchée...

L’arbitre française est en tout cas prête et sait gérer la pression, c’était déjà elle qui arbitrait le mois dernier la finale de la Coupe du monde féminine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK