Il y a 60 ans, le "drame de Munich" décimait Manchester United

Le 6 février 1958, l'avion qui transporte l'équipe de Manchester United, des journalistes et des supporters s'écrase sur une piste enneigée à l'aéroport de Munich.

Le bilan du crash est lourd : 23 personnes ont perdu la vie, dont 8 joueurs et 3 membres de l'encadrement de l'équipe. En quelques heures, le club passe de la joie d'une qualification pour les demi-finales de la C1 à la désolation. Au retour de Belgrade, le Vol 609 British European Airways fait escale à Munich. Malgré plusieurs tentatives, l'appareil ne parvient à décoller et percute violemment une maison et un arbre. Aux côtés des membres d'équipages et de journalistes, Geoff Bent, Roger Byrne, Eddie Colman, Mark Jones, David Pegg, Tommy Taylor et Liam Whelan décèdent dans l'accident. Ducan Edwards succombera 15 jours plus tard des suites de ses blessures.

Encore aujourd'hui, le souvenir de cet événement tragique reste vivace pour les fans de United. "C'est un événement qui faisait partie de ma vie, de ma culture footballistique avant que je devienne entraîneur de Manchester United et pourquoi? Parce que ce fut une telle tragédie que son souvenir résonne toujours depuis 60 ans", a expliqué José Mourinho, l'entraîneur des Red Devils, il y a quelques jours.

Pour le technicien portugais, la façon dont le club s'est "reconstruit après une telle perte", illustre à quel point Manchester United est "un club aussi particulier".

ManU devra attendre 1963 pour gagner un nouveau trophée (la FA Cup) et retrouvera le titre national en 1965. Dix ans après le drame, à Wembley, les héritiers des Busby Babes ont soulevé la première Ligue des Champions de l'histoire du club. Comme un symbole, c'est Bobby Charlton, l'un des survivants du drame, qui a brandi la Coupe après la victoire contre le Benfica d'Eusebio. Présents en 1958, Matt Busby, l'entraîneur emblématique du club, et Bill Foulkes, ont également participé à ce sacre européen.

Une minute de silence a déjà été observée ce week-end contre Huddersfield. Un hommage est également prévu à Old Trafford ce mardi. Et 2.000 supporters de ManU sont aussi attendus à Munich.

Sur son compte Twitter, Manchester United a remplacé son blason par une horloge, bloquée sur 15h04, l'heure fatidique.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK