Hazard: "Marc Wilmots m'a fait comprendre que j'étais aussi un leader"

Eden Hazard
4 images
Eden Hazard - © GLYN KIRK - AFP

Les choses semblent toujours faciles avec Eden Hazard. Relax sur les terrains comme en dehors, les prises de tête il ne connait pas... Son retour à l'avant-plan, il l'explique tout simplement: "Il fallait juste reprendre le plaisir de jouer".

Interviewé par Téléfoot, il le dit lui même, il est redevenu "L'Eden qu'on connait, qui ose, qui dribble, qui marque".

Notre Eden national est de retour aux affaires. Il n'était jamais tout à fait parti mais après une saison en demi-teinte avec son club il est de nouveau parmi les tous meilleurs joueurs de Premier League voire du monde. On constate à chacun de ses matches qu'il a retrouvé le plaisir de jouer à la balle, et son impact sur le jeu est incroyable: il a déjà inscrit 14 buts cette saison: "Je marque des beaux buts et en plus maintenant je le fais dans des gros matches."

Pas de fausse modestie mais pas une once d'arrogance, le joueur est très lucide: "Je n'avais jamais connu de moments difficiles depuis 16 ans dans le football. Finalement, ça m'a permis de faire la bonne saison que je réalise actuellement."

Tomber pour mieux se relever. Mais pas seul, Antonio Conte arrivé cette saison chez les Blues sait comment tenir ses troupes et il tire le meilleur de ses joueurs: "Sur le bord du terrain, il ne s'arrête jamais. Il est toujours en train de crier, et je pense que c'est aussi ce qui fait la clé du succès cette année."

"Je ne pensais pas que je pourrais un jour être capitaine"

Il n'y a pas que chez les Blues que "Hazardinho" brille. Il est devenu une pièce maîtresse de l'équipe nationale. Statut qu'il a notamment acquis une fois la brassard autour du bras: "Il [Ndlr. Marc Wilmots] m'a donné le brassard de capitaine, je ne pensais pas que je pourrais un jour l'être. Il m'a fait comprendre que j'avais d'autres qualités que sur le terrain, que j'étais aussi un leader, et je continue à le découvrir aujourd'hui"

Leader sur le terrain, mais aussi leader en Premier League avec Chelsea. Une magnifique saison des Blues mais la concurrence reste rude et rien n'est encore joué, Hazard en a conscience: "En Premier League, le problème c'est qu'on ne sait jamais ce qui va se passer. En Espagne, en Italie si on a sept points d'avance on sait qu'on va être champion mais en Premier League non. Si on continue à jouer comme ces dernières semaines, on peut quand même se dire que ça va aller."

"J'espère que c'est Kanté qui gagnera le trophée de meilleur joueur"

Le titre se profile pour Chelsea en Premier League. Et à titre personnel, le numéro 10 pourrait également remporté une nouvelle récompense: celle du joueur de la saison. Il est en concurrence avec Romelu Lukaku, mais aussi avec le très impressionnant N'Golo Kanté, joueur de Chelsea: "Moi j’espère que ça va être lui qui sera élu : ça changerait un peu du mec qui marque toujours. C'est pas ça, j’aimerais bien l’avoir aussi parce que c’est toujours une récompense importante mais si je dois choisir je le donne à N'Golo." Hazard sincère et altruiste, comme à son habitude. 

A l'aise à l'interview, il ne prend pas la mouche quand on lui demande ce qu'il en est des très nombreuses rumeurs entourant un futur transfert: "Quand ce n'est pas le PSG, c'est le Real. Il y a toujours des rumeurs quand on joue bien, mais moi je n'écoute pas trop tout ça... La saison dernière était moins bonne pour moi, et là bizarrement, il n'y avait personne! (rires) On peut avoir des ambitions personnelles, jouer dans des autres clubs... Je finirai la saison à Chelsea, après je partirai... en vacances! J'ai encore un contrat jusqu'en 2020 et puis on verra, mais je suis bien ici.

Le mercato n'a pas encore commencé mais il sera à coup sûr animé autour de notre Diable heureux sur le terrain comme en dehors!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK