Guardiola fait confiance à la direction de Man City à propos du FPF et assure qu'il n'ira pas à la Juve

Pep Guardiola
Pep Guardiola - © GLYN KIRK - AFP

L'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a témoigné vendredi de sa confiance dans les dirigeants des Citizens, alors que le club est menacé d'exclusion de la Ligue des champions en raison de soupçons de manquement aux règles du fair-play financier (FPF).

Manchester City, détenu depuis 2008 par un membre de la famille régnante d'Abou Dhabi, est avec le Paris SG l'un des clubs pointés du doigt par les "Football Leaks" qui ont révélé que les "Citizens" avaient touché près de 2,7 milliards d'euros de leur propriétaire, via des contrats de sponsoring surévalués.

Mi-mai, les conclusions de l'enquête concernant le club anglais ont été transférées à la chambre de jugement de l'UEFA, qui devra trancher sur cet épineux dossier.

Selon le New York Times, si City était reconnu coupable, l'UEFA pourrait recommander l'exclusion du club de la Ligue des champions la prochaine saison ou la suivante.

Cette menace plane sur le club anglais, qui vient pourtant de décrocher dimanche dernier son deuxième titre consécutif de champion d'Angleterre, et qui pourrait en cas de victoire samedi à Wembley face à Watford en finale de la coupe d'Angleterre décrocher un triplé historique (championnat-coupe d'Angleterre-coupe de la Ligue).

"Nous avons terminé premiers du championnat, et pourtant depuis deux-trois jours, la seule chose dont tout le monde parle, c'est de cette affaire (de manquements aux règles du fair-play financier, ndlr)", a déploré Guardiola vendredi.

"Personnellement, je fais confiance au club et à ses dirigeants", a-t-il ajouté. "Je sais que tout le monde s'attend à ce qu'on soit déclaré coupable. Mais pour le moment, nous sommes innocents jusqu'à preuve du contraire."

"L'UEFA travaille actuellement avec les avocats de Manchester City. Le club est prêt à dévoiler tous les documents et tout ce qui s'est passé. Après, moi je ne suis pas juriste, je ne suis pas au courant de ce qui se passe en coulisses", a expliqué le technicien espagnol.

Guardiola a par ailleurs une nouvelle fois redit qu'il n'avait pas l'intention de quitter Manchester pour la Juventus.

"Je ne sais pas combien de fois je vais devoir le répéter, mais je ne pars pas en Italie. Je reste à City deux saisons de plus, si on veut bien de moi. J'ai un contrat. Je suis très heureux de travailler ici. Je ne vais nulle part", a affirmé l'entraîneur de 48 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK