Les "Belgian Spurs" partagent malgré le but de Chadli, boulette et qualification pour Mignolet

Nacer Chadli félicité par Mousa Dembélé après son but
4 images
Nacer Chadli félicité par Mousa Dembélé après son but - © OLI SCARFF - BELGAIMAGE

Tottenham et ses trois "Belgian Spurs", tous titulaires, n’ont pas réussi à s’imposer à Burnley malgré un but de Nacer Chadli, ce lundi dans le cadre du troisième tour de la FA Cup. Les deux équipes devront jouer le replay à White Hart Lane. Liverpool, avec Simon Mignolet entre les perches et auteur d’un bon match malgré une nouvelle boulette, a de son côté frôlé la catastrophe à l'AFC Wimbledon, mais s’est finalement imposé 1-2 grâce à un doublé de Steven Gerrard.

Samedi, Jelle Vossen s'est montré décisif pour Middlesbrough et a lancé Boro sur la route de la qualification contre Barnsley (0-2). Sébastien Pocognoli et WBA ont déroulé contre Gateshead (7-0), tandis que Ritchie De Laet et Leicester ont sorti Newcastle (1-0) dans un choc entre équipes de Premier League.

Dimanche, Christian Benteke a offert la victoire et la qualification à Aston Villa face à Blackpool au troisième tour de la FA Cup (1-0). Dedryck Boyata et Manchester City ont eux été sauvés par un doublé de James Milner contre Sheffield Wednesday (2-1). De nombreux Belges (Eden Hazard, Thibaut Courtois, Toby Alderweireld…) ont été ménagés.

20h45 Burnley 1-1 Tottenham  

> Les Belges concernés : Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Nacer Chadli

> Les buts : Nacer Chadli (55' 0-1), Sam Vokes (72' 1-1)

Les trois Belgian Spurs sont titularisés par Mauricio Pochettino à l'occasion du déplacement de Tottenham à Burnley, autre pensionnaire de Premier League.

Après une première période insipide, les Spurs débutent la deuxième mi-temps tambour battant. A la 55ème minute de jeu, Ben Davies cède le cuir à Nacer Chadli qui, du pied gauche, ouvre le score en faveur de Tottenham : 0-1 !

Tottenham pense se diriger vers la victoire, mais à la 72ème minute de jeu, Sam Vokes trompe Michel Vorm et permet à Burnley de revenir au score : 1-1 !

Le score n'évoluera plus et, par conséquent, les deux équipes sont contraintes de jouer le replay qui se déroulera à White Hart Lane, dans l'antre des Spurs.

Les trois Diables Rouges présents sur la pelouse ont joué l'intégralité de la rencontre.

20h55 AFC Wimbledon 1-2 Liverpool  

> Le Belge concerné : Simon Mignolet

> Les buts : Steven Gerrard (12' 0-1, 62' 1-2), Adebayo Akinfenwa (36' 1-1)

Simon Mignolet est confirmé entre les perches de Liverpool à l'occasion de la visite des Reds à Wimbledon, modeste formation de League 2, la... 4ème division anglaise.

Après 12 minutes de jeu, Javier Manquillo centre en direction de Steven Gerrard, qui ouvre le score d'une reprise de la tête rageuse : 0-1 en faveur de Liverpool !

Peu avant la demi-heure, Simon Mignolet sort le grand jeu pour empêcher l'égalisation de Wimbledon : Sean Rigg frappe à bout portant, le Diable Rouge écarte le danger d'une superbe claquette (29').

Malgré les trois divisions d'écart entre les deux équipes, Wimbledon domine et parvient à égaliser sur coup de coin : Simon Mignolet loupe complètement sa sortie aérienne, bien que gêné par Adebayo Akinfenwa.

Le ballon revient dans les parages de ce dernier, surnommé The Beast en raison de son physique peu commun chez les footballeurs. L'attaquant anglais de 32 ans pousse le ballon au fond du but déserté par le gardien de Liverpool et provoque l'hystérie parmi les supporters des Dons (36' 1-1).

Peu après l'heure de jeu, l'inévitable Steven Gerrard rend l'avantage à Liverpool sur coup franc : superbe frappe enroulée du capitaine de Liverpool, le ballon est effleuré du bout des doigts par le portier de Wimbledon et termine sa course au fond des filets : 1-2 !

Malgré de belles opportunités de part et d'autre et quelques très bonnes interventions de Simon Mignolet, le score n'évoluera plus : l'AFC Wimbledon est passé tout près d'un bel exploit : le partage face à Liverpool et un replay de prestige à Anfield.

 

C. Lizin avec S. Rouquet et M. Weynants

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK