Eden Hazard, nostalgique : "Mon rêve était de jouer en Premier League, je l'ai accompli"

Eden Hazard disputera ce mercredi soir la finale de l'Europa League face à Arsenal. Le N.10 de Chelsea, qui disputera sans doute sa dernière rencontre sous la vareuse des Blues au Stade Olympique de Bakou, en profite pour revenir sur les temps forts de ses sept saisons passées à Londres ainsi que sur ce qui pourrait faire la différence face aux Gunners.

'Une finale, ça se joue sur des détails, a précisé Eden Hazard. Il faut essayer de ne pas commettre d'erreurs, parce que dans une finale, ça se paie cash directement. Peut-être que ça va aussi un peu se jouer sur la fraîcheur : je ne sais pas combien de matches ont joué cette année Arsenal et Chelsea, mais en fin de saison, tout le monde est un peu fatigué. Je pense aussi que l'équipe la plus forte mentalement gagnera le match."

"Passer sept ans dans un club, c'est spécial, et sept années dans un grand club, c'est encore mieux !, a repris le capitaine des Diables Rouges, qui a débarqué à Stamford Bridge en juillet 2012. Dès que je suis arrivé, j'ai eu une bonne relation avec les joueurs, les fans, le staff... Tout le monde m'apprécie, et j'apprécie tout le monde ! Mais je ne suis pas quelqu'un de compliqué, ça aide aussi. En sept ans, j'ai eu une petite période où j'étais moins bien, c'était lors de ma quatrième saison je pense, mais à part ça, je pense que les gens ne retiennent que du positif. Et moi aussi ! J'espère apporter ce trophée au club, on n'en a pas encore remporté un seul cette année. Cette saison n'était pas si mal que ça, on termine dans le Top 3 et on joue la finale de la League Cup, et je pense que si on remporte l'Europa League, le bilan de cette saison sera très bon... même si on voulait mieux faire en Premier League et peut-être aller plus loin en FA Cup !"

"Mon rêve était de jouer en Premier League, et je l'ai accompli, a enfin confié celui qui a remporté, à l'heure actuelle, cinq trophées avec les Blues. En arrivant à Chelsea au moment où Didier Drogba partait, et au moment où John Terry, Frank Lampard, Ashley Cole et Petr Cech étaient sur la fin, je me suis dit que je me retrouvais peut-être dans une galère ! Mais au final, Lampard et Terry sont restés au top nivau, Didier est revenu, et on a remporté nos premiers trophées ensemble. La génération Drogba, Lampard, Terry a eu son histoire, et nous aussi, on a aussi un peu eu la nôtre avec Mourinho, Fabregas, Diego Costa, Thibaut Courtois... Je suis très content de ce que j'ai fait à Chelsea, collectivement et individuellement !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK